Mathieu kassovitz analyse

2465 mots 10 pages
Un court métrage de Mathieu Kassovitz
1990
FIERROT LE POU

Université Charles de Gaulle
UE6 BASKETBALL

Sarah Kada – Licence 3 études cinématographiques

Sommaire

Introduction 3

I ) Fierrot le pou, un hommage à la nouvelle vague. 4
S’échauffer pour faire carrière. 4
Un projet, une histoire, une rencontre 4

II) LE ballon orange fait son cinéma. 6
Quelques plans pour quelques paniers 6
Un jeu mais pas que. 7

Conclusion 8

------------------------------------------------- Introduction

F ierrot le Pou, est un court métrage de 6 minutes réalisé par Mathieu Kassovitz, autant dire son premier court métrage qui date de 1990. Mathieu Kassovitz est né le 3 août 1967, baignant dès sa prime jeunesse dans le milieu du cinéma puisque son père est le réalisateur Peter Kassovitz et sa mère une monteuse. Suivant la voie familiale sans trop se poser de questions, le petit Mathieu plonge à son tour dans le monde magique du 7eme Art en faisant l'acteur, alors qu'il est encore gamin. A 14 ans, on le revoit brièvement dans L'année prochaine si tout va bien. Des petits rôles, mais sa passion du cinéma est bel et bien là, et dès ses études secondaires, Mathieu s'arrange pour trouver des stages sur différentes productions pendant les grandes vacances. Vite remarqué pour sa vivacité, sa passion et son besoin viscéral de travailler dans le cinéma, il est quasiment débauché de l'école par une société de production qui lui propose de devenir deuxième assistant-réalisateur. Après quelques postes en tant que premier assistant-réalisateur. Mathieu Kassovitz choisit d'embrayer la vitesse supérieure en réalisant son premier court, Fierrot le pou, rigolo slapstick qui prend pour cadre un terrain de basket. Ce court métrage sera couvert de prix dans de nombreux festivals. Les années ont passé depuis cette époque et Kassovitz est aujourd’hui bien plus qu’un simple assistant, puisqu’il est une personnalité reconnue du cinéma. En

en relation

  • La haine
    4871 mots | 20 pages
  • La haine
    4552 mots | 19 pages
  • Histoire des arts
    545 mots | 3 pages
  • La Haine Workbook
    5526 mots | 23 pages
  • 1e annee de BTS la ville 1
    8484 mots | 34 pages
  • Coeur de banlieue
    1651 mots | 7 pages
  • Les cultures urbaines, art ou vandalisme
    1763 mots | 8 pages
  • Un long dimanche de fiancailles
    2892 mots | 12 pages
  • Programme du séminaire "le film pluriel"
    3943 mots | 16 pages
  • leçon du cinéma
    6775 mots | 28 pages