Mathieu

575 mots 3 pages
Corrigé du commentaire de texte
Vous pouvez dés à présent consulter le corrigé du commentaire . Soyez bien attentif à tous les conseils pour construire correctement votre futur travail. C'était un extrait de Conjectures sur les débuts de l'humanité, de kant, et non Idée de l'histoire d'un point de vue cosmopolitique, comme je l'avais indiqué dans un premier temps. Bonne lecture. Corrigé du commentaire de texte n1. Terminales STG et Arts Appliqués.
« Le dernier progrès que fit la raison, achevant délever lhomme tout à fait au-dessus de la société animale, ce fut quil comprit (obscurément encore) quil était proprement la fin de la nature, et que rien de ce qui vit sur terre ne pouvait lui disputer ce droit. La première fois quil dit au mouton : « la peau que tu portes, ce nest pas pour toi, mais pour moi que la nature te la donnée », quil lui retira et sen revêtit, il découvrit un privilège, quil avait, en raison de sa nature, sur tous les animaux. Et il cessa de les considérer comme ses compagnons dans la création, pour les regarder comme des moyens et des instruments mis à la disposition de sa volonté en vue datteindre les desseins quil se propose. Cette représentation implique (obscurément sans doute) cette contrepartie, à savoir quil navait pas le droit de traiter un autre homme de cette façon, mais quil devait le considérer comme un associé participant sur un pied dégalité avec lui aux dons de la nature. » Kant, Conjectures sur les débuts de lhumanité, 1795
I. Dégagez la thèse de lauteur et les étapes de son argumentation :
La thèse du texte se construit en deux temps : tout dabord lhomme développa sa raison, et cela lui permit de déterminer sa place dans la nature. Le deuxième moment est que cette reconnaissance de la supériorité de lhomme par rapport aux autres êtres vivants doit se doubler dune reconnaissance de la raison (donc une reconnaissance rationnelle.) dune égalité entre les hommes. Cest un progrès de la

en relation

  • Mathieu
    2650 mots | 11 pages
  • Mathieu
    5172 mots | 21 pages
  • Mathieu
    302 mots | 2 pages
  • mathieu
    409 mots | 2 pages
  • Mathieu
    344 mots | 2 pages
  • Mathieu
    3696 mots | 15 pages
  • Mathieu Valbuena
    2174 mots | 9 pages
  • Frantz mathieu
    1057 mots | 5 pages
  • Mathieu kassovitz analyse
    2465 mots | 10 pages
  • Mathieu leclerc
    1030 mots | 5 pages