Mathilda

325 mots 2 pages
Le cuivre

Définition : Le cuivre est un élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29. Il est présent dans la croûte terrestre et il est essentiel au développement de toute forme de vie. Avec l'or, le cuivre est le seul métal coloré. Il est appelé le ''métal rouge'' car il est rose orangé. C'est le métal le plus utilisé par l'homme. Le cuivre est un méta ductil (qui se déforme plastiquement sans se rompre).

Les différentes caractéristiques du cuivre sont : Conducteur électrique, Résistant, Solide, Conducteur thermique,

Différentes propriétés du cuivre

1) La propriété thermique Chaudière murale

Le cuivre étant le métal usuel conduisant le mieux la chaleur. Cette propriété est mise au profit pour chauffer ou refroidir rapidement un liquide : chauffeau ou chaudière murale, radiateurs de véhicules, condenseurs et réchauffeurs des centrales thermiques, électriques et nucléaires.

2)La propriété électrique Fils conducteurs d'un Airbus

La caractéristique essentielle du cuivre est sa qualité de bon conducteur de l'électricité.
La solidité du fil cuivre et la fiabilité des contacts qu'il permet d'obtenir sont les raisons essentielles de l'emploi généralisé du cuivre dans toute l'industrie de la construction électrique, dans la distribution de l'énergie électrique, dans la fabrication du matériel électrique et des composants électroniques. La Malachite (pierre de carbonate)

3) La propriété chimique Le cuivre ne réagit pas avec l'eau, mais réagit lentement avec l'oxygène de l'air en formant une couche d'oxyde de cuivre brun-noir. Une couche verte de carbonate de cuivre appelé vert-gris, se remarque souvent sur les constructions anciennes en cuivre, telles que la statue de la Liberté.

Le cuivre est utilisé dans la consommation, l'électricité, la télécommunication, la construction, l'architecture, les transports, les pièces de monnaie, les produits d'équipement.

en relation

  • Mathilda
    712 mots | 3 pages
  • Mathilda
    417 mots | 2 pages
  • mathilda
    1220 mots | 5 pages
  • Résumé mathilda
    296 mots | 2 pages
  • Mathilda de Roald Dahl
    2860 mots | 12 pages
  • Séance les enquêtes de l inspecteur Lafouine
    9006 mots | 37 pages
  • The use of force, carlos william
    351 mots | 2 pages
  • Les fausses innoncences, armel job
    2096 mots | 9 pages
  • Avis sur "les fausses innocences"
    773 mots | 4 pages
  • Kknh j
    800 mots | 4 pages