Mathu

306 mots 2 pages
INTRODUCTION
Le droit est l’ensemble des règles qui organisent la vie des hommes en société. Contrairement à d’autres règles sociales, le non-respect de la règle de droit entraîne des sanctions juridiques. On dit alors que lé règle de droit est générale (elle s’applique à toutes les personnes dans une situation précise) et obligatoire (elle s’impose à tous sans aucune distinction).
Les entreprises en tant qu’acteur majeur de l’économie réelle n’échappent pas à ces contraintes.
Elles encadrent ses actes commerciaux, protègent la partie la plus faible et limitent les défaillances du marché. Mais le droit est aussi un outil de protection au service des entreprises innovantes ou qui aspirent à croître sur un marché où la concurrence est équitable.
Nous verrons donc dans un premier temps que le droit est une contrainte pour l’entreprise dans ses actes et ses relations avec les tiers, puis dans un second temps qu’il protège son activité et sa créativité. CONCLUSION
Il semble indispensable que le législateur encadre les relations entre les acteurs de l’économie, surtout si les parties en présence sont dans une situation inégalitaire. Le droit est une contrainte qui permet d’encadrer la formation des contrats, qu’ils relèvent du droit commercial ou du droit du travail. Le consommateur comme le salarié sont ainsi protégés.
Mais si le droit apparaît contraignant pour l’entreprise, il permet également de consacrer la liberté d’entreprendre comme un droit fondamental et constitutionnel. De plus, l’entreprise évolue dans un cadre concurrentiel règlementé, à l’abri des pratiques frauduleuses de la concurrence, et peut librement innover et protéger le fruit de sa créativité.
L’encadrement des libertés et donc indispensable pour que l’exercice des relations économiques se réalisent dans l’équité, la transparence en protégeant les parties les plus

en relation

  • Bts nrc droit
    4446 mots | 18 pages
  • Dissert' éco
    1423 mots | 6 pages
  • Droit
    360 mots | 2 pages
  • droit
    2048 mots | 9 pages
  • Définition du droit
    716 mots | 3 pages
  • Note de synthèse
    596 mots | 3 pages
  • Dissert
    5303 mots | 22 pages
  • 1
    833 mots | 4 pages
  • L'accès à une activité professionnelle et choix du régime juridique
    1428 mots | 6 pages
  • Dans quelle mesure peut-on dire que le débiteur d’une obligation est réellement tenu d’exécuter la prestation qui en forme l’objet ?
    2813 mots | 12 pages
  • Economie droit
    707 mots | 3 pages
  • L'europe est ses avantages
    6797 mots | 28 pages
  • Droit des associations
    5342 mots | 22 pages
  • Individu Au Travail Chapitre 1 ALICIA
    755 mots | 4 pages
  • Droit a la concurence
    503 mots | 3 pages