Maupass

335 mots 2 pages
Maupassant le realisme le naturalisme

Guy de Maupassant, né le 5[->0] août[->1] 1850[->2] et mort le 6[->3] juillet[->4] 1893[->5] à Paris[->6], est un écrivain français[->7].
Biographie : Il fait son apprentissage d'écrivain auprès de Gustave Flaubert qui le prend sous sa protection. Guy de Maupassant commençe par écrire des poèmes, puis se tourne vers la nouvelle vers 1875. Il collabore avec les écrivains naturalistes aux "soirées de Médan" (1880) en publiant Boule de Suif. Sa vie est guidée par son seul idéal littéraire et son fort attachement au réalisme mettant en scène la méchanceté humaine et l'horreur ordinaire.
Lié à Gustave Flaubert[->8] et à Émile Zola[->9], il a marqué la littérature française par ses six romans[->10], . Ces œuvres retiennent l’attention par leur force réaliste[->11], la présence importante du fantastique[->12] . La carrière littéraire de Guy de Maupassant se limite à une décennie – de 1880[->13] à 1890[->14] – avant qu’il ne sombre peu à peu dans la folie et ne meure à quarante-deux ans. Reconnu de son vivant, Guy de Maupassant conserve un renom de premier plan .
L’art de Maupassant est fait d’équilibre entre le récit des péripéties, les descriptions limitées et fonctionnelles . Il est aussi marqué par l’utilisation de phrases plutôt courtes avec une ponctuation expressive et de paragraphes eux aussi plutôt courts, voire très courts, qui donnent une mise en page aérée. La langue, quant à elle, est soutenue dans le récit et dynamique dans le discours direct .
Le réalisme Le naturalisme :
Cette période est constitué de Réalisme qui représente le plus fidèlement possible la réalité du monde extérieur. À travers les oeuvres qui émergent de cette période, on dénote que le style doit être effacé, bien qu'extrêmement présent et minutieux. Le Naturalisme, comprend des éléments de Réalisme additionnés à des outils scientifiques. En effet, ce sont des descriptions scientifiques des réalités humaines de la société de l'époque qui

en relation

  • le platonisme
    580 mots | 3 pages
  • ETUDIANT
    7729 mots | 31 pages
  • mot juste
    251 mots | 2 pages
  • tristesse
    685 mots | 3 pages
  • Rien
    1010 mots | 5 pages
  • Coutume constitutionnelle
    998 mots | 4 pages
  • la joie
    2200 mots | 9 pages
  • Une partie de campagne
    7910 mots | 32 pages
  • Philo1
    12229 mots | 49 pages
  • Discours de presse
    29394 mots | 118 pages