Maupassant, la guerre

1506 mots 7 pages
Commentaire : Maupassant, La guerre.
Maupassant a publié cet article dans le Gil Blas le 11 décembre 1883, dans le but de dénoncer l’absurdité de la guerre et des théories bellicistes.
Etant un nouvelliste de talent, il donne à cet essai un style et une force qui nous pousse à adhérer à ses propos, mais la question reste tout de même par quels moyens Maupassant nous convainc-t-il d’acquiescer à son point de vue ?
Nous verrons d’abord qu’il utilise diverses opinions pour mettre en valeur la sienne, ce qui fait de cet article un texte polémique, puis comment l’auteur montre son engagement contre le thème de la guerre.
Tout d’abord, Maupassant cite un philosophe de génie, extrêmement connu et reconnu : Victor Hugo.
Il introduit sa citation par une question rhétorique : « N’aurait-t-on pas honni tout autre que Victor Hugo qui eût jeté ce grand cri de délivrance et de vérité ? » (ligne 6). Pourquoi cette question ? Il semble que l’auteur pense que les hommes rejetteraient l’idée même de « [déshonorer] la guerre » si un autre que le ‘grand’ Victor Hugo le leur suggérait, bien qu’ils ne l’aient pas écouté pour autant. Cependant il partage dans son essai l’avis de ce dernier, n’a-t-il pas peur d’être honni par les foules ?
Dans cette citation, Victor Hugo, qu’on sent également très engagé, voir emporté, avec l’interjection « Ah ! » (ligne 13,) dénonce la guerre comme un rempart à l’évolution : il soutient que pour que la société et les civilisation puisse se parfaire, se finaliser, il faut proscrire la guerre.
Telle une réponse à ses espérances, les deux phrases, courtes et sans appel tombent telles des couperets : « Vaines colères, indignations de poète. La guerre est plus vénérée que jamais. » (ligne 14).
Ici Maupassant condamne les propos de Victor Hugo avec un certain désespoir. En effet « Vaines colères » évoque les caprices d’un enfant que l’on écoute que l’on écoute d’une oreille distraite, en attendant que cela lui passe, tandis que «indignations de poète

en relation

  • La guerre maupassant
    2071 mots | 9 pages
  • Commentaire les fauteurs de guerre guy de maupassant
    600 mots | 3 pages
  • Boule de suif et autres contes de la guerre – par guy de maupassant
    1233 mots | 5 pages
  • Maupassant
    900 mots | 4 pages
  • En quoi ces deux visions opposées de la guerre constituent-t-elles un reflet de la société du 19ème siècle
    1316 mots | 6 pages
  • Dissertations
    4884 mots | 20 pages
  • Maupassant
    1460 mots | 6 pages
  • kais
    5094 mots | 21 pages
  • Dissert Maupassant contexte socio politique
    998 mots | 4 pages
  • Boule de Suif
    2455 mots | 10 pages