Maupassant

480 mots 2 pages
Le réalisme dans l’œuvre de Maupassant « UNE VIE »

Maupassant est né à Fécamp dans la seine maritime le 5 aout 1850. Ces parents divorcent alors qu'il n'a que 11 ans, il vit une enfance plutôt malheureuse à Etretat au bord du littoral normand, c’est là qu’il recevra son éducation.

Plus tard il combat dans la guerre franco-prussienne et il étudie aussi le droit à Paris.
Après des débuts laborieux, Guy de Maupassant a réussi à s’imposer comme l’un des écrivains majeurs du 19ème siècle, au même titre que ses camarades Zola et Flaubert.

Auteur de contes, de romans et de nouvelles, son écriture le situe dans le mouvement réaliste et naturaliste. Il est également connu pour avoir su introduire une dimension fantastique à plusieurs de ses récits

Maupassant, mène une vie agitée après la guerre de 1870. Flaubert le forme, le présente à Zola et lui donne l'occasion de collaborer à divers journaux. Il publie son premier roman, Une vie, en 1883. Trois ans après Bel-Ami (1885),

Peu à peu après avoir éprouvé un sentiment de malaise, il est victime d’hallucinations (au début de l’année 1891). Il tentera de se suicider. Il meurt à Paris le 06/juillet/1893.

Son œuvre « une vie » est caractéristique du mouvement réaliste et nous allons voir en quoi grâce à différents exemples dans le texte.

I) Histoire du mouvement.
Le terme « réalisme » vient du latin « realis » signifiant « réel ».
Au sens large, une œuvre réaliste s'applique à représenter les hommes et le monde tels qu'ils sont et non à travers le filtre de l'imaginaire de son auteur. Historiquement, le réalisme est un mouvement artistique, essentiellement littéraire et pictural, qui naît en 1850 et s'étend sur la seconde moitié du 19ème siècle.

II) Contexte Historique.
Le mouvement réaliste naît au lendemain de la révolution de 1848 dans une société en pleine mutation, qui devient essentiellement matérialiste. Tandis que les banques se multiplient, que la société s'industrialise

en relation

  • Maupassant
    325 mots | 2 pages
  • Maupassant
    564 mots | 3 pages
  • Maupassant
    600 mots | 3 pages
  • Maupassant
    440 mots | 2 pages
  • Maupassant
    1460 mots | 6 pages
  • Maupassant
    2639 mots | 11 pages
  • Maupassant
    391 mots | 2 pages
  • Maupassant
    351 mots | 2 pages
  • Maupassant
    385 mots | 2 pages
  • Maupassant
    15599 mots | 63 pages