maximisation des profits d'une entreprise

2105 mots 9 pages
En quoi peut-on dire que les stratégies employées par les entreprises fabriquant des téléphones sont-elles efficaces ? Introduction :
Ce que nous appelons aujourd’hui « les nouvelles technologies » concerne des domaines très évolutifs et divers des techniques, pouvant tout aussi bien recouvrir au sens large, toute la « haute technologie » ou au sens étroit, les nouvelles techniques de l'information et de la communication. Suite à l’apparition de des nouvelles technologies, nous avons vu apparaître des entreprises spécialisés dans ce domaine, comme Samsung ou Apple, les géants respectivement coréens et américains qui dominent le marché des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Dans ce TPE, et à l’aide de ces entreprises respectivement 1er du marché avec 81.2 millions d’unité vendus, tout modèles confondus au 3e trimestre 2013, et 2e avec 33.8 millions d’exemplaires d’IPhone vendus également au 3e trimestre 2013, nous étudierons plus précisément le domaine des téléphones mobiles. Apple et Samsung sont des exemples flagrants de réussite dans le domaine des téléphones mobiles en témoigne leur places en haut du classement et largement devant la concurrence. Nous verrons donc en quoi les stratégies employés par les entreprises fabriquant des téléphones sont-elles efficaces.

Sommaire :

I. La Maximisation des profits
A) La Délocalisation et ses limites
B) Les Différentes compétitivités

I. La maximisation des profits

A) Le phénomène de délocalisation et ses limites

La délocalisation ou délocalisation économique est le transfert par une société internationale d'activités, de capitaux et d'emplois dans des régions du monde offrant pour elle un avantage compétitif du fait :
- Soit de coûts plus bas (main d'œuvre peu coûteuse, meilleur accès aux ressources naturelles, fiscalité moins élevée, règlementations sociale et environnementale moins exigeantes) ;
- Soit d'un pôle de

en relation

  • La théorie néoclassique de la firme
    2547 mots | 11 pages
  • La firme et ses objectif
    981 mots | 4 pages
  • Téorie neoclassique
    2222 mots | 9 pages
  • bkjb
    1688 mots | 7 pages
  • Microéconomie
    17642 mots | 71 pages
  • Synthèse du chapitre 8 d'économie sur la décision de production de l'entreprise
    846 mots | 4 pages
  • Théories de la firme Support cours n 1
    2088 mots | 9 pages
  • Problematique de la maximisation des recettes
    2777 mots | 12 pages
  • L'analyse micro-économique de la sociologie
    2808 mots | 12 pages
  • management
    564 mots | 3 pages