Maxweber - economie & société

7615 mots 31 pages
Exposé de culture générale

1

Sommaire :
Introduction Problématiques p.3 p.4

I - Rationalisation de l’économie par la religion : A - Les religions traditionnelles : 1) La religion 2) Visions philosophiques 3) La religion traditionnelle B - Protestantisme et Judaïsme ou les débuts du rationnalisme : 1) 2) 3) 4) Le Protestantisme Le Judaïsme Les sociétés « Oïkos ». Synthèse

p.5 p.5 p.5 p.6 p.6 p.8 p.9 p.9 p.10 p.10 p.11 p.11 p.11 p.11 p.12 p.13 p.13 p.14 p.14 p.14 p.15 p.16

II - Rationalisation du pouvoir : A - Bureaucratie légitime et principe méritocratique : 1) La bureaucratie 2) La dominance « légale-rationnelle » 3) Contestation contemporaine de la bureaucratie B - La monopolisation : 1) Communauté d’intérêts et sociations 2) Lien entre activités communautaire et économique C - Rationalisation et Etat : 1) L’ordre juridique 2) De l’ordre juridique à l’ordre économique 3) Ordre juridique, convention et coutume

III - D’une société traditionnelle à une société plus rationnelle = La rationalisation de la société : p.17 1) La société traditionnelle p.17 2) Le développement économique influence la société p.18 3) Le désenchantement du monde p.19 p.19 p.19 p.20

a) De l'irrationnel au rationnel b) L’individualisation de la société Conclusion

2

Introduction : Max Weber, (1864 - 1920) grandit à Berlin dans un milieu riche et cultivé : son père était l'héritier d'une famille d'industriels, sa mère issue de la bourgeoisie intellectuelle. Il est très vite intéressé par des lectures philosophiques (Kant, Cicéron, Machiavel, etc.) et bénéficie de l’influence formatrice du milieu d’hommes politiques et savants que son père invitait chez lui. Il a suivi des cours de droit, mais aussi des cours d’économie politique, de philosophie, d’histoire et de théologie. Il se spécialise dans la sociologie des

en relation

  • Pourquoi la societe moderne devient-elle plus individualiste?
    8111 mots | 33 pages
  • La communication
    10566 mots | 43 pages
  • Sciences politiques L1 droit
    18973 mots | 76 pages
  • Le tourisme culturel
    231730 mots | 927 pages