Mbt tpe

4164 mots 17 pages
REMERCIEMENTS

Nous tenons à remercier tout d’abord l’équipe pédagogique qui nous a encadrée tout au long de cette année de recherches : Monsieur FAURE, Monsieur KHAIRY et Madame BUTKOVIC.

Nous remercions aussi Madame MICHEL qui est consultante à l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) à Orléans, pour nous avoir écoutée et conseillée.

Pour finir, nous remercions Monsieur MASOUNAVE qui est responsable adjoint communication pour le SIVOM sur le site de Varennes-Jarcy pour sa visite et ses connaissances techniques très enrichissantes.

SOMMAIRE

1° L’ELIMINIATION DES DECHETS DEPUIS LE MOYEN AGE 5 2° LE TRAITEMENT MECANO BIOLOGIQUE (TMB) 6 2.1 Différents procédés utilisés 6 2.2 La méthanisation 10 3° LA COGENERATION 12 4° POINT ECONOMIQUE 13 5° DIVERS ASPECTS 16 5.1 Apparences sociales 16 5.2 Aspect réglementaire 17 5.3 Aspect environnementale 18 6° AVANTAGES ET INCONVENIENTS 19 6.1 Inconvénients 19 6.2 Avantages 19

Nous savons aujourd’hui que chaque français produit plus de 370 kg de déchets par an et que ce poids augmente régulièrement. Au fil des années, la gestion des déchets devient donc de plus en plus problématique. C’est pourquoi, des associations (ADEME..), des organismes privés ou certains gouvernement étrangers se penchent de plus en plus sur des nouvelles techniques de traitement des déchets, qui ont pour but à la fois d’augmenter le taux de valorisation des déchets ménagers et de permettre la récupération de l’énergie électrique et calorifique, mais aussi de limiter l’incinération et l’enfouissement des déchets.

La question que l’on se pose actuellement :
En quoi et comment le traitement mécano-biologique (T.M.B.) peut-il résoudre le problème du traitement des déchets ménagers dans une grande ville tout en étant un système écologique performant ?

1° L’ELIMINIATION DES DECHETS DEPUIS LE MOYEN AGE

Nous avons découvert que

en relation

  • 23 12 07La chanson francaise doc eleves 1
    25366 mots | 102 pages
  • Algerie
    50433 mots | 202 pages
  • Le front polisario
    58605 mots | 235 pages