Memoire

Pages: 23 (5737 mots) Publié le: 6 juillet 2012
MEMOIRE de


Lola ...


Bachelor BFA


NUM CANDIDAT




























SOMMAIRE

I LE CIC DANS SES GRANDES LIGNES
Historique du cic
Stratégie choisie par l'entreprise
Matrice SWOT
Organigrammes

II MES FONCTIONS, MON PROJET ET MES OUTILS
Description du poste d'attachée de clientèle Banque Privée
La problématique : " commentcommercialiser nos contrats IARD au sein de notre agence, auprès d'une clientèle patrimoniale ?"
L'offre et la concurrence
L'assurance au-delà de nos frontières

III L'ASSURANCE IARD, LE GROUPE FACE A LA CRISE ET SON IDEOLOGIE
Le rôle social que joue l'assurance
La place que CM-CIC occupe dans notre conjoncture actuelle
La riposte du groupe dans un contexte économique difficile
Notre plan d'actioncommercial à l'agence

IV MES DEMARCHES, MA VALEUR-AJOUTEE ET LES FAITS
Mes faiblesses et mes atouts
Mes difficultées
Mes prérogatives
Le récit de mon expérience



























REMERCIEMENTS

Je souhaite remercier mon entreprise au sein de laquelle j'ai pu occupé différents postes depuis mon arrivée sur le marché du travail il y a six ans ce qui m'apermis d'apprendre bon nombre de choses et d'acquérir certaines compétences.
Mes remerciements se portent également vers les personnes constituant à ce jour notre équipe qui au quotidien font partager leur savoir nous permettant ainsi à tous d'évoluer et de mieux comprendre le monde de la finance.

INTRODUCTIONHISTORIQUE DU CIC
La Société Générale de Crédit Industriel et Commercial est créée le 7 mai 1859 pour devenir la première banque française de dépôts. Napoléon III en a signé le décret, donnant ainsi l’autorisation nécessaire.
Près de cinquante ans plus tard, plus précisément en 1896, le groupe participe alors à la création de plusieurs banques à travers le monde (de Roumanie, Madrid,Nouvelle Calédonie etc..)
Le CIC a été nationalisé en 1982, alors que le capital du groupe appartient pour soixante douze pourcents à la compagnie financière de suez. Pourquoi
Le gan devient propriétaire du groupe en 1989 dès lors que la société détient cinquante et un pourcent du capital de celui-ci, sa part de capital ne cessera de croître jusqu’en 1998 où le crédit mutuel procèdera au rachatde cette banque.
C’est un an plus tard que nous parlerons du « CIC » de par la fusion des holdings du groupe avec CIC Paris donnant ainsi naissance à une nouvelle structure.
En 2001 le crédit mutuel rachète les vingt-trois pourcents de capital que le GAN possédait encore.
· Trois ans plus tard les banques ont déjà leur système informatique commun, le réseau se densifie et une réorganisationde celui-ci s’étoffe également, notamment territoriale autour de six pôles :
Île-de-France avec le CIC, tête de réseau
· Nord-ouest avec CIC Banque Scalbert Dupont et CIC Banque CIN
· Est avec CIC Banque CIAL et CIC Banque SNVB
· Sud-est avec CIC Lyonnaise de Banque
Sud-ouest avec CIC Société Bordelaise
Ouest avec CIC Banque CIO et CIC Banque BRO.
·
Ce qui expliqueradonc les futures fusions juridiques de 2006 et 2007, donnant naissance à de nouvelles entités telles que : CIC EST, CIC Banque CIO-BRO, CIC Banque BSD-CIN. Ces deux dernières changeront de raison sociale en 2010 respectivement elles se prénomment depuis : CIC OUEST et CIC NORD-OUEST.

A ce jour, le CIC se positionne quatrième groupe bancaire français et premier bancassureur, avec soulignons leson actionnaire majoritaire : le Crédit Mutuel.


Après vous avoir exposé dans les grandes lignes l’historique de l’entreprise au sein de laquelle je suis employée, je vais vous relater quelques faits concernant une entité bien précise, celle de la Banque Privée où j'occupe le poste d'attachée de clientèle depuis près d’un an.

Le CIC Banque Privée est une branche opérationnelle du Groupe...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mémoire et mémoires
  • Mémoire
  • Memoire
  • Mémoire
  • MEMOIRE
  • Memoire
  • Memoire
  • memoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !