Memoire

26822 mots 108 pages
INTRODUCTION

Le financement de l'économie constitue l'une des préoccupations majeure de nos états. Pour ce faire ils font appel au marché financier qui a pour vocation de mettre en relation directe les demandeurs et les pourvoyeurs de fonds présent dans une économie donnée. Cependant en tant que marché secondaire, le marché financier assure la liquidité et la mobilité de l'épargne par l'intermédiaire des différentes bourses et de leurs relais, les sociétés de gestion et d'intermédiation (SGI) qui assurent le bon fonctionnement et permettent la mobilisation de l'épargne investie en actions, obligations, titres de participations etc.... Précisément, les entreprises dans leurs cycles de vie ont constamment besoins d'argent pour leurs investissement et pour leurs cycles d'exploitation .Ces entreprises en grandissant investissent pour favorisés leur croissance.
Les banques accompagnent généralement les entreprises, mais ne vont jamais au-delà des capacités d'endettement de ses dernières. Or, la capacité d'endettement déterminée par les fonds propre c'est-à-dire par les capitaux investis par les actionnaires et ceux gagné par l'entreprise ne suffisent souvent pas. C'est ainsi que les entreprises font souvent appel à l'épargne public par la voie du marché financier ou ils peuvent emprunter à des taux réduits. Ce qui est avantageux par rapport aux banques dont les prêts ne sont pas aussi moins coûteux, leurs taux variant entre 10 et 20%.
C'est ainsi que le marché à travers la bourse permet à tout le monde de placer ses économies dans toutes les branches de l'industrie ou du commerce, suivant qu'il juge opportun que l'un ou l'autre est successible de connaître un développement rapide ; de modifier la composition de son patrimoine en valeurs mobilières.
Aux entreprises il permet d'allonger l'échéance de leurs dettes, d'obtenir de meilleures conditions d'emprunts en ayant accès à de financement moins onéreux et de toucher à une gamme plus large d'investisseurs. Le

en relation

  • Mémoire et mémoires
    4680 mots | 19 pages
  • Mémoire et mémoires
    1121 mots | 5 pages
  • Les mémoires
    7391 mots | 30 pages
  • la memoire
    4921 mots | 20 pages
  • Les mémoires
    360 mots | 2 pages
  • Memoire
    5820 mots | 24 pages
  • La mémoire
    2986 mots | 12 pages
  • Memoire
    3790 mots | 16 pages
  • Memoire
    1662 mots | 7 pages
  • Mémoire
    476 mots | 2 pages