Mensonge et vérité

Pages: 5 (1028 mots) Publié le: 30 mars 2011
INTRODUCTION
Comment peut-on penser le rapport au mensonge autrement qu’en le pensant à partir d’autrui? Quand une personne A ment à une personne B alors A dit être vrai une information que B sait lui être fausse. Ainsi mentir c’est cacher une vérité qu’on sait être vérité au profit d’un mensonge qu’on sait être faux, c’est refuser de regarder la vérité en face ou dissimuler la vérité à autrui.Ainsi quel sens y’a t-il à mentir? Qu’est ce qui nous motive à mentir? Comment se fait-il et surtout pourquoi qu’il y a aussi des cas où nous nous mentons à nous même?

I-Le mensonge et autrui

1-mentir pour tromper autrui

Tout d’abord le mensonge est condamnable quand il est fait à autrui car lorsque l’on ment a quelqu’un on a comme but de le tromper. "Le mensonge consiste à tromper sur cequ’on sait être vrai, une personne à qui on doit cette vérité-là" Alain, Définition Pourquoi doit-on la vérité ? Parce que l’exigence de vérité est requise dans notre rapport aux autres. Le mensonge pervertit ce qui est au cœur de chacun d’entre nous. C’est à dire la communication, la confiance et notre connaissance d’autrui. De plus il semble bien que le menteur ne veut en aucun cas qu’on luimente. Il n’accepte pas que ce qu’il fait lui soit rendu.

2-sur le prétendu droit de mentir

On ne peut pas faire à autrui ce que nous ne vouons pas qu’il nous fasse. Au-delà d’une simple recherche de légitimité il semble bien que ce soit un devoir que de ne pas mentir. Mais si l’on pose un devoir de vérité et donc de ne pas mentir ni à autrui ni a soi, ce devoir est-il « catégorique » ? C’està dire pour KANT sans discussion possible, sans condition.
Dans son livre Les fondements de la métaphysique des mœurs il écrit « Agis uniquement d’après la maxime qui fait que tu peux vouloir en même temps qu’elle devienne une loi universelle" (une obligation commandant à tous sans restriction. Non seulement le mensonge envers autrui ne peut en aucun cas être commis. Dans un opuscule Le droitde mentir Kant insiste sur le fait qu’il n’y a pas de circonstances (même en temps de guerre) ou le mensonge ne peut être toléré. Or il est difficile de suivre totalement Kant car il semble bien que parfois il y ait des mensonges bénéfiques mais qu’il y ait aussi des vérités qui sont parfois difficiles quand elles ne sont pas attendues (par exemple dans le rapport médecin patient)

II-le mensongeet soi

1-se mentir à soi même

Si on peut se mentir à soi même alors on annule la vérité et on devient son propre dupe. Pourquoi s’infligeait à soi même la fausseté alors que la vérité semble toujours féconde, recherchée et nous permet la connaissance ? Par complaisance ? Par nécessité ?
on peut penser que le fait de se mentir est employée lorsque la vérité dérange et que l’on préfèrealors se réfugier dans le mensonge. Sartre a développé à ce sujet le thème de la mauvaise foi qui consiste alors à ignorer ce qu’on sait parce que cela nous déplait. Pour Sartre nous sommes responsables de la vérité que nous connaissons ou de celle que nous pourrions connaître même si nous la nions par lâcheté ou paresse. Ce thème est repris par Primo-levi dans son livre les Naufragés et les Rescapésou il démonte le mécanisme mental de la mauvaise foi. Il écrit « si ceux qui mentent consciemment en falsifiant à froid la réalité même existent bel et bien, plus nombreux sont ceux qui lèvent l’ancre, s’éloignent momentanément ou pour toujours, des souvenirs sincères et se fabriquent une réalité qui les arrange. » …. « Le passage silencieux à autrui à celui qu’on se fait à soi-même est utile :cru facilement par le juge, par l’historien, par le lecteur, par sa femme, par ses enfants. » Ici Primo-Levi montre en quoi les criminels nazis qui furent interrogés par la justice ont déclinés toute responsabilité préférant mentir mais aussi se mentir, le passé leur pesant trop pour tout simplement vivre. Mais il n’en reste pas moins que certains et on peut même dire tous les hommes se mentent de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mensonges et verité
  • Litterature entre verite et mensonge
  • Verité, convictions et mensonges
  • Scientologie : la vérité sur un mensonge
  • Vérité et mensonges dans la trilogie de beaumarchais
  • Y a t il une vérité du mensonge ?
  • Mensonge–Vérité- Ethique
  • MENSONGE ET VERITE ROMANESQUES1

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !