Mensonge

Pages: 8 (1955 mots) Publié le: 28 avril 2014
Annales Médico Psychologiques 165 (2007) 369–371
http://france.elsevier.com/direct/AMEPSY/

Communication

Signes physiques et verbaux du mensonge : résultats des études américaines
Physical and verbal signs of lying: Results of American studies
C. Jonas
Psychiatre des hôpitaux, docteur en Droit, chef de service, Psychiatrie A, CHU de Tours 37044 Tours cedex 09, France
Disponible surinternet le 07 mai 2007

Résumé
À partir d’études américaines sont passés en revue les signes qui trahiraient le mensonge lors d’un entretien. Une discussion porte sur la
validité de tels symptômes et leur intérêt éventuel en pratique clinique.
© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Abstract
The author has examined American studies and reviewed signs detecting possible lies duringdiscussions. The author then discusses the
validity and eventual interest of such symptoms in clinical practice.
© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Mots clés : Mensonge ; Mythomanie
Keywords: Lie; Mythomania

Les psychiatres sont-ils plus aptes que d’autres à détecter la
mythomanie, le mensonge ou ce que nos collègues américains
dénomment les troubles factices ? Plusieursétudes américaines
ont révélé que le taux de réussite des psychiatres dans ce
domaine dépassait à peine celui du hasard, à savoir la capacité
de prédire sur quelle face une pièce retombera lorsqu’elle est
lancée en l’air. Certains ont même affirmé qu’un bon joueur de
poker est certainement supérieur au psychiatre dans cet exercice. Le présent article n’a aucune prétention à l’exhaustivité,ni même à la validité. Il résulte de la réflexion consécutive à la
participation à une des très nombreuses sessions du dernier
congrès de l’American Psychiatric Association tenu à Toronto
(Canada) au mois de mai 2006 et à la traduction d’un article
rédigé par un neurologue, Alan Hirsch. Dans son article, il
cherche à apporter à ses collègues les données qui paraissent
les mieux validées enmatière de signes permettant de suspecter

Adresse e-mail : c.jonas@chu-tours.fr (C. Jonas).

le mensonge. Pour ce faire, il a consulté une vingtaine d’ouvrages et 64 articles sur le sujet parus dans des revues professionnelles. Il dit avoir mis en évidence 23 signes différents verbaux
et non verbaux permettant de discriminer celui qui dit la vérité
de ceux qui cherchent à la cacher. Ilévoque ensuite un certain
nombre de précautions pour éviter que le lecteur ne se fourvoie
en donnant à ces signes une valeur excessive, permettant
d’éviter les faux-positifs comme les faux-négatifs. Ainsi,
reconnaît-il qu’il ne peut détecter que les mensonges volontaires et en aucun cas les mensonges pathologiques dans lesquels
le sujet est convaincu de la réalité de ses propos. Il préciseégalement que le travestissement de la réalité réalisé pour des
motifs très forts (le patriotisme, la conviction religieuse, propose-t-il en exemple) ne s’accompagne en général pas de ce
type de signe. Il précise également la nécessité de prendre en
compte l’intégralité du contexte, reconnaissant que le simple
stress d’un entretien peut aboutir à la présence de nombre des
signes qu’il décrit commepathognomoniques. Il reconnaît également qu’il est nécessaire qu’un très grand nombre de ces

0003-4487/$ - see front matter © 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
doi:10.1016/j.amp.2007.03.005

370

C. Jonas / Annales Médico Psychologiques 165 (2007) 369–371

signes soient présents et si possible de manière répétée au fil de
plusieurs entretiens pour leur donner unevéritable valeur.
1. Quels sont ces signes ?
1.2. Signes verbaux
● Qualificatifs–Adverbes : ce peut être par exemple « pas
nécessairement », « mais », « quoi qu’il en soit », « ordinairement », « presque », « la plupart du temps », « généralement », « essentiellement », « parfois », « d’habitude »,
« potentiellement », « actuellement », « rarement », « spécifiquement ».
● Forme développée ou...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le mensonge
  • Le mensonge
  • Le mensonge
  • Mensonge
  • Mensonge
  • Le mensonge
  • Le mensonge
  • Mensonge

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !