Mercantilistes physiocrates et classiques

659 mots 3 pages
Nouvelles théories : une meilleure prise en compte de la concurrence imparfaite [modifier]
À partir des années 70, le paradigme dominant de la microéconomie connaît une forte inflexion60 de façon à mieux intégrer toutes les défaillances et imperfections du marché. Pour Pierre Cahuc « la nouvelle microéconomie s'est constituée progressivement, à partir de critiques éparses, souvent initialement isolées, du modèle walrasien »57. Plus généralement, pour l'économiste Anne Perrot, l'édifice théorique de la microéconomie traditionnelle laissait « désarmé l'économiste à la recherche d'une représentation positive du fonctionnement du marché »61. Ce changement est intervenu à un moment ou la macroéconomie cherche ses fondements microéconomiques, de sorte qu'une certaine convergence va avoir lieu entre ses deux champs.
Le cadre général de la nouvelle microéconomie est davantage réduit à l'analyse d'un seul marché et sa démarche scientifique est plus axée sur la recherche de constat jugé représentatif du fonctionnement de l'économie (constats appelés « faits stylisés »62). « Ces approches relèvent [...] certains des défis que l'économie hétérodoxe, « institutionnaliste », a longtemps adressés à la théorie néoclassique »61.
La nouvelle microéconomie met l'accent sur les problèmes d'incitations, d'information et sur la théorie des jeux. Par « incitation », on entend toute action d'un agent économique (qui peut être l'État) conduisant certains agents économiques à adopter tel ou tel type de comportement. Cette notion prend tout son sens si l'on considère que l'information disponible est inévitablement limitée pour un agent économique soucieux d'inciter d'autres agents à se comporter dans le sens de ses intérêts (lui donner les « bonnes » incitations de son point de vue). La théorie des jeux, quant-à-elle est une branche des mathématiques appliquées qui étudie les interactions stratégiques entre agents. Dans cette théorie les agents choisissent les stratégies qui maximiseront

en relation

  • Mercantilistes physiocrates et classiques
    2645 mots | 11 pages
  • Mercantilistes physiocrates et classiques
    4640 mots | 19 pages
  • Mercantilistes physiocrates et classiques
    336 mots | 2 pages
  • Mercantiliste physiocrate et classique
    264 mots | 2 pages
  • Mercantilistes physiocrates et classiques
    799 mots | 4 pages
  • Mercantilistes Physiocrates Et Classiques - Compte Rendu
    446 mots | 2 pages
  • Des mercantilistes aux classiques : rupture et continuité dans l analye
    1043 mots | 5 pages
  • Des mercantilistes aux classiques, ruptures et continuités dans l'analyse.
    2331 mots | 10 pages
  • dissertation analyse eco
    2392 mots | 10 pages
  • Le courant physiocrate
    2340 mots | 10 pages