Mercatique et productions toruistiques

2005 mots 9 pages
I - Le transport aérien
1.1
Les compagnies low cost rentrent dans la catégorie des compagnies régulières car leurs vols sont programmés régulièrement, à l’inverse des compagnies charters appelées aussi « compagnies de transport à la demande ».
En effet, les compagnies charters affrètent la totalité de l’appareil à un ou plusieurs tours opérateurs sur des vols non réguliers, n’existant qu’à certaines périodes de l’année.
Les compagnies low cost, au contraire, possèdent plusieurs vols quotidiens. Exemple de la compagnie irlandaise Ryanair qui propose des vols vers Malaga et Birmingham avec deux à trois vols quotidiens.
La croissance des compagnies low cost s’explique par leur stratégie de réduction de tous leurs coûts de fonctionnement et de distribution. En effet, cette stratégie se traduit par :
 la réduction du personnel au sol et au vol au strict nécessaire,
 le choix d’aéroports secondaires afin de réduire les taxes et les frais,
 le service à bord est réduit et payant,
 -la distribution directe se fait sur internet ou par téléphone (avec un supplément),
 -l’utilisation de billetterie électronique,
 -une politique tarifaire simple et surtout en utilisant le yield management.
Le yield management a été conçu dans les années 80 par l'ancien PDG de Delta Airline. Il sert à maximaliser la clientèle, optimiser les recettes et la rentabilité des compagnies aériennes.
Si les compagnies proposaient un prix unique, elles risqueraient de ne pas faire dépenser le maximum à ceux qui sont en mesure de le payer, et inversement elles perdraient les clients prêts à accepter certaines contraintes pour payer moins cher. Le yield management permet d'offrir un service qui correspond aux capacités de paiement de chaque segment de clientèle.
C’est en utilisant toutes ces stratégies que les compagnies low cost ont pu obtenir une telle croissance.
1.2.
Les compagnies low cost se sont réparties dans toute la France à travers plusieurs aéroports. Celles-ci se

en relation