Merci beaucoup

403 mots 2 pages
croire : Le verbe vient du latin credere, qui signifie "tenir pour vrai", "faire confiance". La croyance implique donc l'idée d'une absence de connaissance, car il s'agit toujours de "se fier" au témoignage d'autrui.

Croyance et raison semble s’exclurent mutuellement : comment en effet la raison qui veut rester honnête peut-elle accepter une proposition (par exemple : « Dieu existe ») alors qu’un doute demeure ? Aussi nous posons nous dans un premier temps la question suivante, qui englobe celle de notre sujet : Est-il raisonnable de croire (en quoi que ce soit ?)
Si notre enquête montre que non, alors, a fortiori, il sera déraisonnable de croire en Dieu. Si, en revanche, il est raisonnable de croire, alors, nous serons amenés à nous poser une seconde question : En quel Dieu est-il raisonnable de croire ?

Que faut-il entendre par "déraisonnable" ? On pense à l'idée de preuve rationnelle de l'existence de dieu, mais aussi à l'idée de forte probabilité comme le fait Pascal. Mais, ne faut-il distinguer "rationnel" et "raisonnable" : les maths sont rationnelles, et en ce sens qui n'y adhère pas est dans l'erreur, mais certains comportements sont raisonnables, et ne pas y souscrire est, non pas une erreur, mais une attitude moralement négative, ou insensée ? Ne pas respecter le "rationnel", c'est faire une erreur, ne pas respecter le "raisonnable", c'est fauter voire pêcher. La raison peut-elle toujours justifier la croyance en Dieu ? Pourquoi serait-il plus déraisonnable que raisonnable de croire en Dieu ? Dans quelle mesure croire en Dieu serait-il absurde, contraire à la raison ? La croyance en Dieu relève de la conviction et non de la certitude. Pour Kant, c'est une certitude morale et non logique. Dieu est indémontrable ; il n'est pas rationnel (la croyance s'oppose à la science, mais dépasse l'opinion). Pourquoi la raison et la foi seraient-elles incompatibles ? La croyance est-elle nécessairement irrationnelle ? Ne peut-on choisir de

en relation

  • Merci
    409 mots | 2 pages
  • commentaire
    760 mots | 4 pages
  • Sdxcqscqs
    2655 mots | 11 pages
  • Exercice derivé
    1938 mots | 8 pages
  • CommentaireDomjuan
    4942 mots | 20 pages
  • Resumé de la ferme des animaux
    3605 mots | 15 pages
  • Ecole
    33730 mots | 135 pages
  • Dom Juan Acte 1 Sc Ne 2 Commentaire Commentaire Compos
    5476 mots | 22 pages
  • Bonjour
    1904 mots | 8 pages
  • monologue d'otis
    1115 mots | 5 pages