Merleau-ponty

408 mots 2 pages
Dissertation sur Phénoménologie de la perception de Merleau-Ponty Maurice

Merleau-Ponty dans cet extrait de son œuvre intitulé Phénoménologie de la perception s’interroge sur l’homme et donc il essaie de différencier deux aspects de l’homme qui sont l’aspect conventionnel et l’aspect naturel d’où la thèse de Merleau-Ponty qui dit que chez l'homme tout est à la fois naturelle et conventionnel.
Ce qui m’incite à vous donner deux arguments sur cette thèse de l’auteur, le premier argument nous indiquent que Nos actes sont tous des effets de notre création y compris ceux qui nous apparaissent naturelles.
Le deuxième argument nous explique que l’on ne peut dissocier ce qui est de l’ordre des besoins biologiques et ce qui est de l’ordre des conventions sociales. C’est pourquoi, le naturel ne précède pas le conventionnel. Peut-on définir les comportements humains en séparant la nature et la culture ?
« L’usage qu’un homme fera de son corps est transcendant à l’égard de ce corps » « L’homme » est à la fois corps et esprit. De ce fait, il peut faire « usage de son corps » c’est-à-dire qu’il peut lui donner un but en fonction de ses besoins et de ses envies. Il n’est donc pas simplement un « corps » c’est-à-dire un organisme vivant mais il est doté de pensée. Et c’est grâce à elle qu’il « transcende » son corps, qu’il le dépasse.
Cependant, peut-on discriminer chez l’homme des comportements naturels et des comportements culturels ?
« Même ceux, qui comme la paternité paraissent inscrit dans le corps humain sont en réalité des institutions » La paternité serait une conduite conventionnelle et non naturelle. Ce que l’homme éprouve comme inscrit en lui ne serait pas de sa nature mais en lui de manière conventionnelle.
Les manifestations de l’affectivité humaine sont du a plusieurs civilisations qui évoluent au fil du temps. C’est-à-dire que la paternité est de nos jours contrôler par des lois et n’ait donc plus naturelle mais conventionnelle.

« Tout

en relation

  • Merleau-ponty
    3145 mots | 13 pages
  • Merleau ponty
    395 mots | 2 pages
  • Merleau ponty
    307 mots | 2 pages
  • Merleau ponty
    1539 mots | 7 pages
  • Merleau ponty
    1289 mots | 6 pages
  • Merleau ponty
    2994 mots | 12 pages
  • Merleau-ponty et le marxisme
    2508 mots | 11 pages
  • Perception merleau ponty
    566 mots | 3 pages
  • commentaire Merleau-Ponty
    1641 mots | 7 pages
  • Merleau ponty
    290 mots | 2 pages