Merlin l’enchanteur raconte la légende du roi arthur

Pages: 6 (1466 mots) Publié le: 30 janvier 2010
Florian M 5ème 2 Merlin l’enchanteur raconte la légende du roi Arthur
Bonjour ! Je m’appelle Merlin l’Enchanteur, vous savez, ce vieux druide à la longue barbe blanche ? On m’a demandé de venir vous raconter la fantastique histoire du Roi Arthur, ce que je vais essayer de faire en quelques lignes et qui ne sera pas facile car on en a tellement dit à son sujet… A l’époque, j’avais un ami quigérait le royaume de Bretagne (royaume mythique regroupant l'actuelle Angleterre, le Pays de Galles et la Bretagne continentale) et de qui j’étais le conseiller : c’était le roi Uther Pendragon. Ce dernier, sous l’apparence des traits de Gorlois, Duc de Cornouailles, grâce à un breuvage magique que j’avais concocté, eut une liaison avec Ygerne, Duchesse de Cornouailles. De cette union, naquit mon petitArthur vers 470. Fils illégitime, Arthur me fut confié mais… élever un enfant… moi, druide célibataire… Je préférai en donner la garde à mon ami Hector, un noble chevalier qui avait déjà un fils et qui éleva Arthur comme son propre fils. Il lui apprit l’art et les vertus de la chevalerie et Arthur devint un magnifique jeune homme, expert en armes, mais bienveillant et juste envers ses vassaux.Quelques années plus tard, vers 485, à la mort de son père Uther, il fallait que je trouve un truc pour faire revenir Arthur à la cour de Camelot et succéder à son père. Après avoir passé en revue mes grimoires préférés, je décidai le stratagème suivant : à l’abri de tout regard, dans une énorme enclume quelque part dans Londres, je plantai une épée qui portait cette inscription en lettres dorées :« Celui qui retirera cette épée deviendra le roi légitime des deux Bretagne ». De nombreux barons et chevaliers tentèrent leur chance en vain. Puis, un jour, arriva un beau jeune homme qui cherchait une épée pour participer à un tournoi. Voyant celle qui était plantée dans l’enclume, il la retira, comme par enchantement, devant les yeux émerveillés des spectateurs. Le nouveau roi de Bretagne étaitlà ! Je le reconnaissais enfin, c’était lui ! C’était magique ! C’était mon Arthur ! Evidemment, personne ne voulait de ce roi « sorti du chapeau »… mais en restant auprès de lui pour le conseiller, j’ai réussi à l’imposer (vers 500) (ce ne fut pas une tâche facile !). Tout d’abord, j’ai conseillé à Arthur de mettre à son service « les Chevaliers de la Table Ronde » pour assurer la paix au royaumeet la quête du Graal, vous savez, cette espèce de récipient creux, sacré, doué de pouvoirs… Ca se passait assez bien jusqu’au jour où, sans raison précise, Arthur dressa son épée contre l’un de ses chevaliers. Et là ! La lame de celle-ci vola en éclats… Heureusement que j’étais là pour jeter un sort au chevalier en l’endormant pour stopper sa colère et sauver mon Arthur qui était désormais sansarme ! Par chance, ma copine Viviane, la belle et douce Dame du Lac, avait une somptueuse épée magique : Excalibur. Comme elle n’en avait pas grande utilité, elle a bien voulu l’offrir à mon Arthur. Cette nouvelle épée était incassable et son fourreau protégeait de tous les risques celui qui le portait. Cette nouvelle force permit à Arthur de gagner plusieurs batailles dont celle des Bretons contreles Saxons (vers 516). Il aida même le roi d’Ecosse Leodegraunce dans sa bataille contre les Irlandais et il partit aussi en campagne contre Rome. Pour le remercier, Leodegraunce lui offrit sa fille Guenièvre en mariage. Je n’étais pas trop d’accord avec cette union car j’avais remarqué qu’elle louchait sur Lancelot, ce beau chevalier de la Table Ronde. Mais bon, il fallait bien le marier aussi,mon Arthur ! Alors, j’ai béni leur union. Mais, rapidement, mon Arthur se rendit compte qu’il se passait quelque chose entre Lancelot et sa reine et se jura de se venger tôt ou tard.

Page 1/4

Florian M 5ème 2
Arthur avait quand même de nombreux ennemis dont Loth de Lothian. Ce dernier lui envoya sa femme, Morgane, comme ambassadrice. Arthur tomba sous le charme et, de cette liaison, un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Légende roi arthur parodie
  • Merlin l'enchanteur
  • Le roi arthur
  • Le roi arthur
  • Roi arthur
  • Le roi Arthur
  • Roi Arthur
  • roi arthur

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !