Metatexte

9884 mots 40 pages
Atelier de théorie littéraire : Les relations transtextuelles selon G. Genette
Extraits de G. Genette, Palimpsestes, Le Seuil, coll. « Poétique », 1982. • L'objet de la poétique : la transtextualité ou transcendance textuelle (= « tout ce qui met le texte en relation, manifeste ou secrète, avec d'autres textes »). • Les cinq types de relations transtextuelles :
1. L'intertextualité = « relation de coprésence entre deux ou plusieurs textes, c'est-à-dire éidétiquement et le plus souvent, par la présence effective d'un texte dans un autre. » — forme explicite et littérale : la citation. — forme moins explicite : le plagiat (emprunt non déclaré, mais encore littéral). — forme encore moins explicite et moins littérale : l'allusion (« énoncé dont la pleine intelligence suppose la perception d'un rapport entre lui et un autre auquel renvoie nécessairement telle ou telle de ses inflexions, autrement non rencevable. »). NB : M. Riffaterre : l'intertextualité = « L'intextexte est la perception, par le lecteur, de rapports entre une œuvre et d'autres qui l'ont précédée ou suivie »; l'intertextualité s'identifie pour lui à la littérarité elle-même. « L'intertextualité est […] le mécanisme propre à la lecture littéraire. Elle seule, en effet, produit la signifiance, alors que la lecture linéaire, commune aux textes littéraire et non littéraire, ne produit que le sens. » Mais les rapports étudiés par Riffaterre sont toujours de l'ordre des micro-structures sémantico-stylistiques, à l'échelle de la phrase, du fragment ou du texte bref, généralement poétique…
2. La paratextualité = « la relation que le texte entretient, dans l'ensemble formé par une œuvre littéraire, avec son paratexte : titre, sous-titre, intertitres; préfaces, postfaces, avertissements, avant-propos, etc., notes marginales, infrapaginales; [etc.] », tous les signaux autographes ou allographes qui procurent au texte un entourage.—> G. Genette, Seuils, 1989.
3. La métatextualité = « la relation, dite

en relation

  • Références intertextuelles
    5670 mots | 23 pages
  • intertextualite
    4324 mots | 18 pages
  • Exil de saint-john perse à l’entrée de l’ecole normale supérieure
    2681 mots | 11 pages
  • Rien pour le moment
    2744 mots | 11 pages
  • Latin Dali Et Caravage
    492 mots | 2 pages
  • Enjeux pragmatiques de la littérature
    2986 mots | 12 pages
  • Qu'est ce que la mise en abyme
    650 mots | 3 pages
  • Perceval
    745 mots | 3 pages
  • Pythagore, je t'adore
    776 mots | 4 pages
  • LE MYTH 2
    3499 mots | 14 pages