methodolige

402 mots 2 pages
Mon investigation se portera vers un public souffrant d'un handicap psychologique, qui sont accueillis dans des institutions medico social. Cependant je n'exclu pas que ce concept est présent dans notre quotidien, entre amis, entre professionnel, dans la relation que l'on a avec un usager ayant un handicap physique ou psychologique. La communication non verbale est un mode d'expression propre à chacun (l'apparence, la façon de se tenir, les mimiques du visages et du regard etc...). Lors de mon stage de première année en IME (institution medico éducative) l'équipe et moi même, nous nous sommes interrogés sur les capacités communicatives d'un public souffrant d'un handicap mental quel qu'il soit.
J'ai pu constater des diversités concernant leurs facultés de communication dans leur démarche relationnelle ou dans leurs capacités individuelles de compréhension. Dans cette situation, il me semble délicat pour la personne en situation de handicap de s'approprier son projet individuel et d'en devenir acteur lorsque les interactions entre les usagers ou les professionnels deviennent un frein par son handicap.
Cependant c'est à l'éducateur d'adapter ses méthodes afin de permettre à l'enfant ou à l' adulte en situation de handicap de devenir acteur de son projet individuel, en comprenant ses codes de communications tout en facilitant l'accès à cette dernière. C'est par le biais de tout ces outils que l'éducateur pourra s'adapter au mieux aux besoins des usagers qu'il accompagne au quotidien.
Pour éclairer cette problématique, je commencerais par définir le sens de "la communication non verbale", puis j'énoncerais une partie historique. Ensuite je développerais plusieurs code de la communication non verbale sur un public en situation de handicap. Enfin je distinguerais les différentes émotions, sentiments, à travers ces codes de langage.
METHODOLOGIE
J'ai réalisé se travail de recherche en m'appuyant sur un document fournis par nos formateurs, qui présente la

en relation

  • Methodolige parruche
    418 mots | 2 pages