Methodologie

1437 mots 6 pages
L'impact du jeu vidéo sur la société… et sur le joueur !

Comme les jeux vidéo permettent une « plongée » plus ou moins complète dans un univers différent et relativement intime, ils sont souvent regardés avec une attention particulière. Comme beaucoup de parents d'enfants nés dans les années 1990 n'ont pas connu les jeux vidéo dans leur enfance ou leur adolescence, la connaissance qu'ils en ont reste réduite et est souvent empreinte de méfiance, encore à l'heure actuelle…
Ainsi, plusieurs sujets font l'objet de discussions spécifiques.
Un passe-temps envahissant ? Les études ont rapidement montré que les grands utilisateurs de jeux vidéo utilisent moins d'autres moyens d'occuper leurs loisirs (par exemple, ils regardent moins la télévision ou lisent moins de livres, font moins de sport). Néanmoins, ceci est pour une grande majorité d'entre eux une simple question de temps, le temps consacré à un loisir donné étant forcément perdu sur d'autres. Néanmoins, beaucoup d’amateurs de jeux vidéo passent autant de temps à faire du sport ou à se promener dans la vie réelle que dans leurs jeux favoris.
Violence simulée et violence réelle ? On s'inquiète parfois du niveau de violence présent dans certains jeux vidéo. Ils peuvent être accusés d'engendrer un niveau de stress qui se traduit par une violence réelle en dehors du contexte du jeu. Toutefois, il ne faut pas aussi oublier que des chercheurs et des médecins utilisent de plus en plus souvent les jeux vidéo pour rendre la mobilité à certains membres, où tout simplement comme anesthésiants, ce qui va à l'encontre de cette théorie.
Causes d'inquiétude * Des criminels (parfois jeunes) se sont directement inspirés de la mise en scène de leur jeu vidéo préféré (par exemple, Doom, Duke Nukem 3D, Carmageddon, Hitman ou la série des Grand Theft Auto). Néanmoins, ce genre de cas, menant à un passage à l'acte aux conséquences lourdes ou non, reste extrêmement rare et limité à des individus fragiles

en relation

  • METHODOLOGIE
    1469 mots | 6 pages
  • Méthodologie
    478 mots | 2 pages
  • Méthodologie
    2251 mots | 10 pages
  • methodologie
    2474 mots | 10 pages
  • Methodologie
    556 mots | 3 pages
  • méthodologie
    8457 mots | 34 pages
  • Methodologies
    549 mots | 3 pages
  • Méthodologie
    2296 mots | 10 pages
  • Méthodologie
    1418 mots | 6 pages
  • methodologie
    3436 mots | 14 pages