Methodologie

674 mots 3 pages
Affaire Dreyfus
L’affaire Dreyfus est un conflit social et politique majeur de la Troisième République survenu à la fin du XIXe siècle, autour de l’accusation de trahison faite au capitaine Alfred Dreyfus, Français d’origine alsacienne et de confession juive, qui sera finalement innocenté. Elle a bouleversé la société française pendant douze ans, de 1894 à 1906, la divisant profondément et durablement en deux camps opposés, les « dreyfusards » partisans de l’innocence de Dreyfus, et les « antidreyfusards » partisans de sa culpabilité.
La condamnation fin 1894 du capitaine Dreyfus — pour avoir prétendument livré des documents secrets français à l’Empire allemand — était une erreur judiciaire2,3 sur fond d’espionnage et d’antisémitisme, dans un contexte social particulièrement propice à l’antisémitisme, et à la haine de l’Empire allemand suite à son annexion de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine en 1871. La révélation de ce scandale en 1898, par Émile Zola dans l’article de presse intitulé « J'accuse…! », provoqua une succession de crises politiques et sociales uniques en France. À son paroxysme en 1899, l’affaire révéla les clivages de la France de la Troisième République, où l’opposition entre le camp des dreyfusards et celui des antidreyfusards suscita de très violentes polémiques nationalistes et antisémites, diffusées par une presse influente. Elle ne s’acheva véritablement qu’en 1906, par un arrêt de la Cour de cassation qui innocenta et réhabilita définitivement Dreyfus.
Cette affaire est souvent considérée comme le symbole moderne et universel de l’iniquité4au nom de la raison d’État, et reste l’un des exemples les plus marquants d’une erreur judiciaire difficilement réparée, avec un rôle majeur joué par la presse et l’opinion publique.
En 2013, le site L'affaire Dreyfus a entamé, en collaboration avec le Service historique de la Défense, la publication du dossier secret de l'affaire Dreyfus.

Affaire Panama En 1878, le gouvernement de Colombie

en relation

  • METHODOLOGIE
    1469 mots | 6 pages
  • Méthodologie
    478 mots | 2 pages
  • Méthodologie
    2251 mots | 10 pages
  • methodologie
    2474 mots | 10 pages
  • Methodologie
    556 mots | 3 pages
  • méthodologie
    8457 mots | 34 pages
  • Methodologies
    549 mots | 3 pages
  • Méthodologie
    2296 mots | 10 pages
  • Méthodologie
    1418 mots | 6 pages
  • methodologie
    3436 mots | 14 pages