Michel ange

5484 mots 22 pages
Michel-Ange |[pic] | |
|(1475-1564) | |
|Renaissance | |
|Bacchus |1497 |Academia |
|La Pietà |1499 |Saint-Pierre |
|David |1504 |Academia |
|La sainte famille |1506 |Galerie des Offices, Florence |
|Plafond de la Chapelle Sixtine |1512 |Sixtine |
|Moïse pour le tombeau de Jules II |1515 |Rome |
|Six esclaves pour le tombeau de Jules II |1536 |Academia et Louvre |
|Le jugement dernier |1541 |Sixtine |

Sculpteur, peintre et architecte, Michelangelo Buonarotti, dit Michel-Ange, fut au même titre que Léonard de Vinci une légende de l’histoire de l’art, un génie de la Renaissance qui influença ses contemporains et de nombreux artistes bien après sa mort survenue en 1564 à l’âge canonique de 89 ans.
Michel-Ange, qui fut également ingénieur militaire et poète, se révéla comme la véritable incarnation de la Renaissance et de l’humanisme qu’elle engendra. Plus que tout autre grande figure de l’histoire de l’art, il s’affirma comme un artiste au talent colossal, incomparable comme sculpteur, extraordinaire dans la mise en scène, étonnant comme dessinateur et comme peintre.
On considère aujourd’hui que Michel-Ange, qui était également un fin lettré, n’eut pour rival que Léonard de Vinci, qui produisit cependant peu d’œuvres, pour lui contester

en relation

  • Michel ange
    533 mots | 3 pages
  • Michel ange
    1053 mots | 5 pages
  • Michel ange
    415 mots | 2 pages
  • Michel ange
    463 mots | 2 pages
  • michel-ange
    1763 mots | 8 pages
  • Michel ange
    1280 mots | 6 pages
  • Michel ange
    4429 mots | 18 pages
  • Michel-ange
    994 mots | 4 pages
  • Michel-ange
    394 mots | 2 pages
  • Michel ange
    497 mots | 2 pages