Michel-ange

394 mots 2 pages
Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni dit Michel-Ange (né le 6 mars 1475 à Caprese, en Toscane et mort le 18 février 1564 à Rome), était un peintre, sculpteur, poète, architecte et urbaniste italien de la Renaissance.

Ses sculptures les plus connues sont le David (1504), lequel a longtemps orné la façade du Palazzo Vecchio de Florence avant d'être transféré dans l'Académie des Beaux-Arts de la ville, La Pietà (1499), exposée dans une chapelle latérale de la basilique Saint-Pierre de Rome, ou le Moïse (1515) du Tombeau de Jules II dans la Basilique Saint-Pierre-aux-Liens. Le plafond de la chapelle Sixtine - peint entre 1508 et 1512 - et le Jugement dernier - influencé par la fresque de Melozzo da Forlì Ascensione di Cristo - exécuté entre 1536 et 1541 sur le mur de l’autel de cette chapelle, sont universellement considérés comme des chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne. Architecte, il conçoit le dôme de Saint-Pierre de Rome.

Son œuvre a une influence considérable sur ses contemporains, si bien que sa « manière » de peindre et de sculpter est reprise par les représentants de ce qu'on appellera le maniérisme qui prospère dans la Renaissance tardive.

Il a été l’apprenti de Domenico Ghirlandaio, qui l’a recommandé à Laurent de Médicis qui le place dans un atelier de sculpture de plein air dans les jardins de la place Saint-Marc, dirigé par le sculpteur Bertoldo di Giovanni, élève de Donatello. Il travailla plus tard pour Raffaele Riario. Michel-Ange est ensuite demandé à Rome, par le pape Jules. De retour à Florence, Michel-Ange travailla pour les Médicis. Il revint à Rome pour travailler sous les ordres du nouveau papa Clément VII. A sa mort, le pape Paul III le nomme en architecte, peintre et sculpteur du Vatican. Il est ensuite nommé architecte de la basilique Saint-Pierre. Le pape Pie IV lui confie enfin la construction de la basilique Sainte-Marie-des-Anges-et-des-Martyrs, œuvre qu'il ne pourra mener à son terme.

Il meurt en compagnie de

en relation

  • Michel ange
    533 mots | 3 pages
  • Michel ange
    1053 mots | 5 pages
  • Michel ange
    415 mots | 2 pages
  • Michel ange
    463 mots | 2 pages
  • michel-ange
    1763 mots | 8 pages
  • Michel ange
    1280 mots | 6 pages
  • Michel ange
    4429 mots | 18 pages
  • Michel ange
    5484 mots | 22 pages
  • Michel-ange
    994 mots | 4 pages
  • Michel ange
    497 mots | 2 pages