Michel ange

415 mots 2 pages
Michel-ange

Michel-Ange est né le 6 mars 1475 au château de caprese et il est mort le 18 février 1564 à Rome. Il est sculpteur, peintre, architecte, poète et urbaniste de la haute renaissance. Il a étudié auprès de grammairien Francesco da Urbino et grâce a son ami Francesco Granacci, il va être l’apprenti de Domenico Ghirlandaio pour trois ans à partir de 1488.
Ghirlandaio est impressionner par son travaille et va le recommande au maître de Florence qui est Laurent de Médicis. Michel-Ange pratique l'étude du corps humain et l’anatomie dans l'hôpital Santo Spirito de Florence, vers 1490 il collabore avec Realdo Colombo qui est médecin et sont ami avec lui il illustre d'un traité l’anatomie. Raffaele Riario qui est cardinal lui demande de venir à Rome en 1496. Michel-Ange retourne à Rome, en mars 1505 car le nouveau pape Jules II lui demande de créer un tombeau, puis en 1506 il va reconstruire la basilique Saint-Pierre. En 1535, il rencontre Tommaso dei Cavalieri avec qui il aura une « amitié amoureuse » comme le révèlent ses poèmes. Il rencontre aussi Vittoria Colonna, avec qui il a de longues conversations. À partir de 1546, il est nommé architecte de la basilique Saint-Pierre.

La chapelle Sixtine et le jugement dernier : c’est une fresque peinte par Michel-Ange, et il été âgé de 60ans quand il la fait. Elle a été faite sur le mur de l’autel. Le jugement dernier a été Commandé par le pape Clément VII, Son travail dure 6 ans. Le jugement dernier fait 20m de haut sur 10m de large en double lunette. Michel-Ange fait une scène saisissante qui est, à la fois ordonnée et bouillonnante. Cette fresque montre une vision torturée et douloureuse qui est

en relation

  • Michel ange
    533 mots | 3 pages
  • Michel ange
    1053 mots | 5 pages
  • Michel ange
    463 mots | 2 pages
  • michel-ange
    1763 mots | 8 pages
  • Michel ange
    1280 mots | 6 pages
  • Michel ange
    4429 mots | 18 pages
  • Michel ange
    5484 mots | 22 pages
  • Michel-ange
    994 mots | 4 pages
  • Michel-ange
    394 mots | 2 pages
  • Michel ange
    497 mots | 2 pages