Michel et Augustin

1238 mots 5 pages
Michel & Augustin,
Les trublions du goût !
I)

Analyse de la situation de l’entreprise

1) Joseph Schumpeter (1883-1950) qui est un économiste libéral présente l’entrepreneur comme une personne qui prend des risques et qui a la capacité d’innover son entreprise.
D’après lui, la prise de risque, est ce qui permet de renouveler en permanence l’économie.
A travers les documents, on peut constater que Michel de Rovira et Augustin Paluel-Marmont ont eu recours à une vraie prise de risque. Ils ont dû renoncer à des emplois salariés dans des grandes entreprises (Club Méditerranée, Air France), et changer d’orientation professionnelle.
Cependant, Michel et Augustin sont aussi des managers car ils sont passés d’une logique d’entrepreneur à une logique managériale pour trouver leur place parmi les grands acteurs de l’agroalimentaire. Pour cela, ils ont dû changer de siège social, ouvrir leur capital au fonds d’investissement, recruter des professionnels et établir une organisation à l’interne de l’entreprise. 2) Les étapes de la création de l’entreprise :
● En 2003 Michel de Rovira et Augustin Paluel-Marmont trouvent ensemble l’idée de fabriquer des petits sablés ronds et bons. Augustin fabrique les sablés dans sa cuisine et Michel ajoute ses compétences en mercatique. Cette démarche est inspirée de Ben Cohen et Jerry
Greenfield (Ben & Jerry’s).
● Ils testent leurs recettes, tentent de convaincre les commerçants en faisant du porte à porte et ils vendent leurs biscuits à l’épicier du coin etc.
● En 2004, la marque « Michel & Augustin » a été déposée avec pour siège social un lieu original dans le 15eme arrondissement, appelé la « Bananeraie ».
● En 2006, ils mettent en place une nouvelle gamme de produits (yaourts à boire), puis les produits sont référencés dans la grande distribution (Lafayette Gourmet, Monoprix, Auchan,
Carrefour,
Leclerc, etc.). ● Ils changent de siège social en abandonnant la « Bananeraie » (90 m²) pour s’installer en

en relation

  • michel et augustin
    11978 mots | 48 pages
  • Michel et augustin
    9231 mots | 37 pages
  • Michel et augustin
    2459 mots | 10 pages
  • Michel et augustin
    3228 mots | 13 pages
  • Michel et augustin
    288 mots | 2 pages
  • michel et augustin
    1968 mots | 8 pages
  • Michel Augustin
    961 mots | 4 pages
  • Michel & augustin
    1085 mots | 5 pages
  • Michel augustin
    1343 mots | 6 pages
  • Michel & augustinn
    330 mots | 2 pages