Michel tremblay

43737 mots 175 pages
www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

Michel TREMBLAY

(Québec)

(1942-)

[pic]

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
(en particulier ‘’Les belles-sœurs’’) qui sont résumées et commentées.

Bonne lecture !

Il est né le 25 juin 1942 à Montréal, «sous une table en train d’écouter des femmes parler», rue Fabre, dans le quartier du Plateau Mont-Royal qui était alors un quartier ouvrier. Il est le fils d’Armand Tremblay, qui était pressier et atteint de surdité, et de Rhéauna Rathier, qui était de descendance crie et donna naissance à cinq enfants, dont deux moururent très jeunes. Il était le benjamin de la famille. Il vécut dans un appartement où s'entassaient trois familles composées d'une douzaine de personnes. Considérant avoir eu une enfance heureuse, il grandit entouré de femmes, qu'il observa discrètement et qui furent à la source de son œuvre. Le fait qu'il soit homosexuel allait influer aussi sur les sujets qu’il allait traiter.
De 1948 à 1955, il fit des études primaires. En 1955, il reçut une bourse de la province de Québec qui lui permit d'entreprendre des études classiques, dans un collège privé. Mais, après trois mois, déçu de l'élitisme qu'encourageaient ses professeurs, il retourna à l'école publique où il resta jusqu'à la onzième année, en 1959.
De 1959 à 1963, il fut livreur au ‘’Ty-Coq B.B.Q.’’ de la rue Mont-Royal, tout en étudiant à l'Institut des arts graphiques, où il apprit le métier de linotypiste. De 1963 à 1966, il fut linotypiste à l'Imprimerie judiciaire de Montréal. Ensuite, il travailla comme magasinier au département des costumes de Radio-Canada.
À l’âge de dix-sept ans, il avait écrit en une fin de semaine :
____________________________________________________________

_____________________

‘’Le train’’
(1959)

Drame en un acte

Deux hommes, X, le bourgeois, et Y, l’intellectuel, se rencontrent dans un train et conversent. Cela se termine par un meurtre.

Extrait

«Ça vous

en relation

  • Michel tremblay
    409 mots | 2 pages
  • Michel tremblay
    1631 mots | 7 pages
  • Michel tremblay
    274 mots | 2 pages
  • Michel tremblay
    302 mots | 2 pages
  • Michel tremblay
    1402 mots | 6 pages
  • Michel tremblay
    300 mots | 2 pages
  • Michelle tremblay
    371 mots | 2 pages
  • Michel tremblay
    2127 mots | 9 pages
  • Michel tremblay
    703 mots | 3 pages
  • Michel tremblay
    675 mots | 3 pages