Milkh

Pages: 2 (368 mots) Publié le: 12 juin 2012
Un hymne lyrique à celle qu'il aime:

Pour commencer, on peut voir que «ce cœur» (v.2) est une métonymie qui suggère l'amour. Aragon utilise d'ailleurs tout au long du poème le champs lexical del'amour: « mon amour », « ce cœur », « aime » mais il utilise aussi beaucoup de métaphores et d'images qui montrent les sentiments qu'il a pour cette femme. Il admire tout chez elle: ses « cheveux », «sa bouche », « sa voix ». La présence de « tu » dans la deuxième strophe montre un rapprochement plus intime avec la femme aimée. Ainsi, il la nomme, « Elsa », faisant d'elle une réalité à partentière. Il arrive même à la vénérer en utilisant « Ô » dans la troisième strophe. Elsa est « pareille au soleil des fenêtres », elle l'illumine de son éclat. De plus, dès qu'il la voit, il « tremble », nepeut s' « habituer » à elle et « frémit » comme « un arbre jusqu'à la souche », c'est à dire jusqu'au plus profond de lui. Enfin, tous ses sens sont en éveil: le toucher (« Quand ta robe en passantme touche »), l'ouïe lorsqu'il entend le son de sa « voix » et la vue quand « de l'air que te fait rattachant tes cheveux » en parlant d'Elsa. On remarque aussi que l'entrelacement de « tu me rends »montre une certaine intimité, Aragon étant situé au milieu et Elsa donnant l'impression d'être puissante et forte. L'emploi de l'adjectif possessif « notre » montre aussi une union entre le poète etElsa. Pour finir, il utilise à plusieurs reprises la formule « première fois »...

Pour ce coeur debile et bleme , jai compris qu'il souffrait , son coeur est affaibli mais je narrive pas bien acomprendre de quoi . Si il souffre de l'absence d'Elsa ou si il va mourrir , je suis un peu perdu
Apré jai trouver le champ lexical du corps " cheveux , joue , bouche " caraterise la femme aimée
Uneantithese et une metaphore "O forte et douce" que je nest pas trés bien compris
Une alliteration "renaisse et reconnaisse" harmonie initiative
Metaphore "Elsa mon amour ma jeunesse" insiste sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !