Mille femmes blanches

460 mots 2 pages
Ecriture d’invention :
Sujet : May Dodd écrit une lettre au père de Sara pour lui faire part de sa mort mais également de son épanouissement auprès de la tribu Cheyenne.

Le 7 aout 1875
Cher Mr Johnston,
Je m’appelle May Dodd. Si je me permets de vous écrire aujourd’hui, c’est pour vous annoncer une triste nouvelle. Votre fille Sara est décédée en ce 7 aout 1875.
Comme vous le savez, dans le cadre du projet FBI, 1000 femmes blanches ont été envoyées dans une tribu indienne nommée Cheyenne dont votre fille et moi-même faisons partie. Tandis que nous étions, nous femmes blanches au bord d’un fleuve nous fûmes enlevées par des Crows, une autre tribu indienne, l’ennemie juré des Cheyennes. Alors que nous allions être violées, votre fille Sara a d’un coup de couteau poignardé son agresseur. Il eut malheureusement la force dans un dernier soupir de riposter en saisissant une arme tranchante qui servit à lui infliger un coup mortel. Impuissante devant cet acte barbare je ne peux m’empêcher aujourd’hui de ressentir encore une certaine culpabilité car nous étions devenues très proches. Je la considérais même comme une petite sœur, je me sentais un devoir de la protéger. Enfermée comme moi à l’asile psychiatrique pour une raison qui m’est inconnue, la petite Sara était timide, introvertie et avait même perdu la parole. Elle ne prononçait pas un seul mot, mais je suppose que sur ce sujet-là je ne vous apprends rien…
Ce que je tiens particulièrement à vous faire savoir est que durant le peu de temps que Sara a passé en compagnie de la tribu Cheyenne elle s’est totalement transformée. Mariée à un très jeune et charmant garçon nommé Yellow Wolf, ils tombèrent éperdument amoureux l’un de l’autre et ils avaient beaucoup de mal à se séparer. Par je ne sais quel miracle Sara s’est mise à revivre. Elle retrouva l’usage de la parole et elle se mit même à parler le Cheyenne. Les indiens la surnommée « Little white girl who speaks Cheyenne ». Elle s’épanouie comme jamais,

en relation

  • Mille femmes blanches
    1432 mots | 6 pages
  • Le roi se meurt le final
    1901 mots | 8 pages
  • La Curée commentaire composé ch 4
    1867 mots | 8 pages
  • Extrait prose du transsibérien
    566 mots | 3 pages
  • martin dans candide ou l optimisme
    751 mots | 4 pages
  • Guerre de troie, scene 4
    1007 mots | 5 pages
  • Annales
    615 mots | 3 pages
  • Nelson Rolihlahla Mandela
    2001 mots | 9 pages
  • figures de styles
    608 mots | 3 pages
  • Fiche de lecture bel ami--
    2643 mots | 11 pages