Minéralogie des cévennes

Pages: 145 (36242 mots) Publié le: 8 janvier 2011
PIERRE DE BRUN. – MINÉRALOGIE DU DÉPARTEMENT DU GARD

1

Essai de Minéralogie du département du Gard
Par PIERRE DE BRUN

INTRODUCTION

MESSIEURS,
L'opuscule que je vous présente, sous le titre d'Essai de Minéralogie du département du Gard n'est pas à proprement parler un ouvrage original. C'est la refonte et la synthèse de tous les mémoires, articles, récits d'excursions, etc., quej'ai pu me procurer et qui ont trait à la Minéralogie de notre département. J'ai voulu condenser et mettre à la portée de tous ce qui, jusqu'à aujourd'hui, était disséminé dans une foule d'ouvrages et de Bulletins de sociétés savantes. J'ai visité la collection du Musée de Nîmes, comprenant les collections Séguier, Philippe Mingaud, etc., et plusieurs autres collections particulières (Sc. Pellet,Jeanjean, Lioure) ; quelques uns de collègues ont bien voulu m'aider de leurs lumières et ma donner de précieuses indications de gisements. A ces matériaux, j'ai ajouté toutes les observations nouvelles et les découvertes que j'ai pu faire pendant mes deux années de séjour dans ce beau pays des Cévennes. Le grand ouvrage d'Emilien Dumas, quoiqu'un peu ancien déjà, a été pour moi d'un grand secours ;c'est. du reste, une mine précieuse et inépuisable pour tous ceux qu'intéresse la géologie du Gard. J'ai modifié la classification démodée qu'il avait suivie dans sa Statistique. Celle qu'a créée M. de Lapparent, dans son Cours de minéralogie, m'a séduit par sa nouveauté, sa simplicité et l'union carotte qu'elle occasionne entre ces deux sciences jumelles, la géologie et la minéralogie. Il en aexposé tout au long les principes dans son ouvrage (1890, page 579) et je vous engage à vous y reporter, pour en bien saisir le côté nouveau et pratique. Voulant éviter de faire une oeuvre par trop scientifique, j'ai négligé volontairement les parties et cristallographiques et optiques, très importantes, j'en conviens, mais grâce auxquelles on tombe souvent dans un excès de formules peucompréhensibles, sinon pour les initiés. Je me range, du reste, dans la catégorie de ceux qui ne le sont pas et c'est à eux que je m'adresse. La règle suivie pour les descriptions est celle adoptée par M. de

2

NIMES. – BULL. SOC. ÉTUDE SC. NAT. 1900

Lapparent, à qui, du reste, j'ai emprunté presque tout ce qui concerne les caractères physiques et chimiques des minéraux. J'ai fait suivre la partiephysiographique d'un certain nombre d'analyses de minéraux décrits dans le cours de l'ouvrage, d'un Index bibliographique, d'une Table géographique et d'une Liste des noms des minéraux cités. Quand je n'ai pu vérifier moi-même le gisement, et souvent même au cas où il m'était connu, j'ai indiqué en notes au bas des pages, les sources où ont été puisés les renseignements donnés. J'adresse mes plusvifs remerciements à tous ceux qui ont bien voulu m'encourager dans mon long travail de dépouillement, et m'aider de leurs conseils pour me faciliter la rédaction de cet Essai. En tête, je placerais M. Lacroix, le savant professeur du Museum d'histoire naturelle, qui m'a toujours prodigué ses avis et s'est mis à ma disposition pour la détermination de mes minéraux avec la plus entière bienveillance.Je remercie également MM. Georges Fabre, Gabriel Carrière, Galien Mingaud, Domergue, qui ont bien voulu me fournir de très utiles renseignements ; M. Jeanjean, qui m'a ouvert avec la plus grande complaisance la superbe collection de sou regretté père ; M. Sc. Pellet ; M. Bermont, ingénieur des mines d'Arrigas, qui a autorisé mes nombreuses visites à l'exploitation qu'il dirige et m'a ainsifacilité nombre de trouvailles intéressantes, Le mérite de ce travail, si mérite il y a, revient eu grande partie à ces collaborateurs. Le but que je me propose sera atteint si j'ai contribué à attirer un peu plus l'attention sur ces belles montagnes des Cévennes, que j'ai quittées avec tant de regrets et qu'on ne connaîtra jamais assez.
PIERRE DE BRUN, receveur des Domaines,

Blesle, 28 août...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la mineralogie
  • la mineralogie
  • Oignon des cevennes
  • L'oignon doux des cévennes
  • Aps moulin des cevennes
  • Aps moulin des cevennes
  • Histoire Des Cevennes Cabanel Patrick
  • Histoire Des Cevennes Cabanel Patrick

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !