misanthrope

Pages: 6 (1291 mots) Publié le: 31 janvier 2015
I) Les trois étapes de la tirade d'Alceste

1. Du vers 1 au vers 5

C'est un exposé de la haine d'Alceste, une critique forte des comportements humains qui englobe l'ensemble des hommes : "les uns", "les autres" (vers 2 et 3).
2. Vers 6 au vers 23

Ce passage met en scène un personnage avec qui Alceste est en procès (fréquent au XVIIe siècle et dans les pièces de Molière - se rappeler queMolière a fait des études de droit).
Mise en évidence du comportement hypocrite (l'acteur en grec ancien) du "scélérat" (vient de scelus, le crime) au vers 7 et du comportement des gens en sa présence.
Dénonciation très violente de ces attitudes avec des exemples de complaisance à l'égard de ceux qui utilisent l'hypocrisie pour réussir dans le monde (autre exemple bien sûr, Tartuffe).
3. Vers24 à 27

Cette partie expose les réactions personnelles d'Alceste, sa souffrance, son désir de fuir définitivement le genre humain.
Alceste part d'une généralité pour en venir à un exemple personnel, et enfin à ses réactions personnelles. C'est en fait le mouvement d'un retour sur soi, d'un retour à sa solitude.
II) Une tirade violente

Alceste vise trois choses dans cette tirade : laméchanceté, l'hypocrisie et la complaisance à ces deux vices, surtout au deuxième.

1. La méchanceté

On retrouve bien sûr le champ lexical de la méchanceté : "méchants", "malfaisants" (vers 2), "méchants" (vers 3).
De plus tous ces termes sont situés dans le second hémistiche des vers et attirent donc l'attention. L'attention est d'autant plus attirée qu'il y a une récurrence du son avec l'assonanceen [an], comme une sorte d'obsession chez Alceste.
Il y a également la mise en scène d'un "scélérat" (vers 7), mot très fort, avec une connotation très péjorative, surtout renforcée par l'adjectif "franc".
Ce terme est repris par une énumération de mots synonymes au vers 18 : fourbe, infâme, scélérat maudit. On note que tous ces termes sont des termes hyperboliques.
2. L'hypocrisieL'hypocrisie est "le vice à la mode" - voir Dom Juan, 1665.
On retrouve ici tout le champ lexical du mensonge : "masque" (étymologiquement traître) qui est mis en valeur à la fin du vers 8, tout le vers 10 qui donne à voir et à entendre l'hypocrite, "grimace" au vers 20.
En rapportant le parcours et la situation actuelle de son "ennemi", Alceste insiste sur la malhonnêteté des moyens utilisés : "salesemplois" (vers 13), "s'insinue" (vers 21). Tout cela est résumé dans un seul mot, "vice", au vers 25.
3. La complaisance

Alceste dénonce aussi tous ceux qui ont la faiblesse de ne pas condamner les méchants et les hypocrites.
On remarque les deux termes "malfaisants" et "complaisants" qui sont à la limite de la paronymie et qui sont mis en valeur par la similitude de leur place dans le vers.Pour Alceste, être complaisant (vers 4) c'est ne pas réagir violemment au vice comme lui, c'est une passivité qui favorise le développement du vice.
La critique la plus violente est celle du vers 18 au vers 25, c'est l'accueil empressé fait au scélérat ; le ton d'Alceste est indigné dans l'énumération du vers 21, la fin du vers étant la conséquence directe du premier hémistiche.
S'ajoute au vers23 la condamnation de l'injustice faite à l'honnête homme, qui entraîne une réaction violente de la part d'Alceste, réaction hyperbolique "mortelles blessures" au vers 24.
On note la violence du ton, la forme expressive très forte et non impressive car Alceste ne compte pas changer le genre humain.
Son salut réside donc dans cette solution extrême : fuir le genre humain, se retirer dans un"désert" (vers 27).
Que ce soit les hyperboles, les jurons (vers 24) ou les accumulations, tout est excessif, les propos comme les réactions. Alceste est un atrabilaire intransigeant et rigoriste, intraitable, colérique, haineux et méprisant.
Sa critique, très vive, est avant tout sociale : les hommes en société sont méchants, soit ils sont d'accord avec les méchants et hypocrites par lâcheté....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le Misanthrope
  • Le misanthrope
  • Misanthrope
  • Le misanthrope
  • Le Misanthrope
  • Misanthrope
  • Misanthrope
  • Le misanthrope

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !