Mme de bovary , la mort d'emma

1278 mots 6 pages
Introduction : Flaubert est un célèbre écrivain français du XIXe siècle, né à Rouen en 1821. C’est après l’échec de Saint-Antoine, et sous les conseils de Du Camp, qu’il prend la décision d’écrire Madame Bovary, en s’inspirant de l’histoire réelle de Delamare. Son premier roman réaliste est alors publié en 1857. Madame Bovary raconte en fait l’histoire du personnage éponyme, une jeune femme qui, à la recherche d’un bonheur rencontré dans les livres, mènera, en se mariant à un pauvre médecin de campagne, une vie pleine de déceptions et d’ennui. Elle finira par se suicider, et donnera son nom à une attitude, le bovarysme, comportement qui consiste à rêver se vie plutôt que de la vivre. L’extrait étudié se situe à la fin du chapitre 8 de la partie III. Emma, afin d’échapper à ses problèmes, décide d’avaler de l’arsenic. On assiste alors, dans ce passage, à la mort de la jeune femme, qui se déroule dans d’atroces souffrances.
Plan détaillé :
I°/ Une atmosphère funèbre dans une description réaliste
A) L’agonie d’Emma
-Description particulièrement réaliste d’un ensemble de symptômes de la mort approchant, qui créé une certaine violence : « haleter rapidement », « sa langue toute entière lui sortit hors de la bouche », « ses yeux, en roulant, pâlissaient comme deux globes »
-Les termes « sa poitrine », « sa langue », « ses yeux », représentant des parties du corps sont employés comme sujets, ce qui montre qu’Emma perd le contrôle, qu’elle n’est plus maîtresse d’elle-même.
-Comparaison de ses yeux à « deux globes de lampe qui s’éteignent » -> approche de la mort, qui arrive doucement.
-Opposition avec l’expression « l’effrayante accélération de ses côtes », qui au contraire la maintient en vie.
-L’expression « comme si l’âme eut fait des bonds pour se détacher » montre une séparation corps/âme à l’intérieur d’Emma, et surtout, son impatience d’en finir. A nouveau, lors de l’apparition de l’aveugle, Emma ressemble à « un cadavre que l’on galvanise », ce

en relation

  • Mme bovary la mort d'emma
    1342 mots | 6 pages
  • La mort d'emma - mme bovary (fait par tony)
    1382 mots | 6 pages
  • Mme bovary commentaire: la mort d'emma
    1257 mots | 6 pages
  • La tentation de suicide, madame bovary
    936 mots | 4 pages
  • 『Gustave Flaubert: Madame Bovary』
    10134 mots | 41 pages
  • Mme Bovary
    452 mots | 2 pages
  • Résumé de madame bovary
    3228 mots | 13 pages
  • corpus charles bovary
    919 mots | 4 pages
  • Fiche lecture - Madame Bovary de Flaubert
    1357 mots | 6 pages
  • Analyse complète de Madame Bovary
    16900 mots | 68 pages