Mnaon

Pages: 2 (367 mots) Publié le: 30 novembre 2010
A une passante, Charles Baudelaire (1857)
Procédés :
Deux parties : -v1 à 9 «  La rue assourdissante atour de moi hurlait » jusqu'à « Un éclair… puis la nuit ! – fugitive beauté »
=>consacré a l’apparition de la femme
- v10 à 14 : «  Dont le regard m’a fait soudainement renaître » jusqu'à «  Ô toi que j’eusse aimé, ô toi qui le savais ! »
=> Les répercussions intérieuresprovoquées en le narrateur par cet événement.
Enonciation :
Temps : imparfait (description du cadre de l’histoire) «  hurlait » ; « buvais »,
Passé simple/imparfait (v1 à 9) : « passa » ; « 
Les étapesdu récit :
Vers 1 : Place le narrateur au centre du poème « autour de moi », décrit le cadre de l’action en mettant l’accent sur le bruit de la rue (« assourdissante» ; «hurlait »)
Insistancesphonétiques : allitération en r (4) « rue », « assourdissante », « autour » ; « hurlait ».
Assonances  en /u et en /ou
=> Atmosphère sonore et agressive de la rue
Vers 2-5 : Femme inconnue enmouvement : progression de la vision (simple silhouette : « Longue », « mince ».., jusqu'à une vision plus proche de la femme : « d’une main fastueuse », « agile et noble avec sa jambe de statut »)
Vers6-8 Le récit nous fait passer de la femme, a l’homme qui l’a regarde.
Il est fasciné (« crispé », « fascine », « plaisir »)
Vers9 : Transition entre la partie rencontre et la partie méditation
Mot« un éclair » : resume l’expérience fulgurante que vient de faire le narrateur, l’illumination, la révélation qui a accompagné un simple échange de regars, opposé au mot qui suit « nuit » qui signifiela déception, la perte : disparition de la passante
Points de suspention : marquent une ellipse quelque chose s’est produit qu’on ne raconte pas mais qu’on laisse au lecteur le temps de deviner
Vers9 a 12 : Les regrets du poète, la déception après une pert qu’il qualifie d’éternité.
Vers 13-14 : Affinité particulière entre la passante inconnue et le poète.
Tous deux ont eu la révélation...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !