Modèle patriarcal

671 mots 3 pages
Question du mariage et prohibition de l’inceste ? Les degrés de parenté incestueux est différent selon le pays. En Egypte, les unions entre frères et sœurs et pères et filles n’étaient pas incestueux. Ex : Néfertiti était la sœur d’Akhenaton et ils ont eu le pharaon Toutankhamon.
Société patrilinéaire : le mariage est une institution pour faire une descendance, pas un mariage d’amour. A Rome, interdiction d’endogamie (à l’intérieur d’un groupe) et l’exogamie est conseillée. Le mariage entre frères et sœurs est une souillure mais le mariage entre cousins et cousines du coté paternel et maternel sont recommandés. La famille B a donné une fille à la famille alors deux générations plus tard, la famille A devra donner une fille à la famille B. La dot est un don provenant du père de l’épouse au ménage que l’épouse et le mari formeront. Echange de femme, échange de dot.
Le modèle patriarcal :
Ce n’est pas seulement une affaire de parenté, la notion de patriarcat (patria : archè, pouvoir) est un système où les pères ont le pouvoir. Le matriarcat serait une société où les mères auraient le pouvoir. Les enfants sont sous l’autorité de l’oncle paternel et pas du père. Les femmes, en Egypte, avaient une condition juridique pratiquement la même que les hommes.
Il y a une notion qui n’apparait plus dans le code civil, la notion de bon père de famille, instaurée par Napoléon Bonaparte. Notion de pater familias : traduit une inégalité profonde dans les rapports entre père et enfants et mari et femme. Le droit commun aime bien les catachrèses (figure de style, rapport d’assimilation, ex : une chaise a mal aux pieds ou un bras de fauteuil), le pouvoir du père de famille est la main, c’est une catachrèse. Le pater familias est celui qui a la main sur tout un groupe qui est la famille. Il n’est pas nécessaire de faire de la famille une personne juridique. La patria potestas : la puissance du père, il est le « dominus », le chef de la maison, le « domunium » est le pouvoir que

en relation

  • Xy, de l'identité masculine
    4589 mots | 19 pages
  • Méthode de recherche: l’image de la femme créé par les médias
    1535 mots | 7 pages
  • rousseau
    1936 mots | 8 pages
  • la place de la femme dans la société
    12239 mots | 49 pages
  • Evolution image de la femme
    1281 mots | 6 pages
  • Les générations
    603 mots | 3 pages
  • La conception du pouvoir sous les monarchies franques
    1021 mots | 5 pages
  • La socialisation origine des inegalites homme/femme
    526 mots | 3 pages
  • 02
    5531 mots | 23 pages
  • La publicité sexiste
    2773 mots | 12 pages