Moderato cantabile

670 mots 3 pages
C'est en 1960 que sort Moderato Cantabile, adaption cinématographique du roman portant le meme nom écrit par Marguerite Duras et paru en 1958 aux éditions de Minuit. Le réalisateur Peter Brook rassemble dans ce film les acteurs Jeanne Moreau, prix interprétation féminine au festival de Cannes en 1960 dans le rôle d'Anne Desbaresdes et Jean-Paul Belmondo interpretant Chauvin.
Le film de Peter Brook est-il fidele au roman de Marguerite Duras ? Jusqu'à quelles limites ?
Pour commencer, de nombreux points du roman sont respectés. Le générique du film nous lance directement dans l'univers musical, avec la sonatine de l'enfant. De nombreux dialogues font partis du texte original. La complicité et la tendresse d'Anne Desbaresdes envers son enfant est aussi bien perceptible. Tout au long du film, l'espace temps du roman est respecté : les allés-retours recurrents du café a la maison d'Anne avec le chantier et ses ouvriers, Anne qui rentre de plus en plus tard au fil des jours, alors qu'il fait encore clair au début jusqu'à la nuit tombée. La progression de la relation entre Anne et Chauvin est egalement suivie ; ils parlent du crime. Le rituel du verre de vin calmant les tremblements d'Anne, des nombreuses discussions au café est reproduit. Le procedé de l'ellipse est beaucoup utilisé tout comme dans le livre.
Cependant, Peter Brook ne s'est pas contenté de la simple transposition visuelle du roman de Marguerite Duras. Il l'a transformer, y ajoutant des scenes ou en en transformant certaines. Il a egalement nommé l'enfant par un prénom, Pierre. De nombreux passages ont été ajouté ;Chauvin regardant la mer, l'enfant rentrant de l'ecole et Anne lui demandant de l'accompagner promener. Viens ensuite la scène dans la vieille maison en ruine, lieu ou Chauvin et Anne continuent à discuter tout en reprenant leur conversation. Les premieres hypotheses sont formulées. Pour la premiere fois ils s'assimilent au couple du meurtre. Anne rentre chez elle en ferry,

en relation

  • Guerre des tuques
    1299 mots | 6 pages
  • Mes documents
    295 mots | 2 pages
  • Commentaire littéraire , " l'étranger " de baudelaire
    1937 mots | 8 pages
  • Karl
    377 mots | 2 pages
  • Dix ptit nègre
    1587 mots | 7 pages
  • Ceux qui sauront-ils savoir
    1178 mots | 5 pages
  • Sherlock holmes
    1303 mots | 6 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    813 mots | 4 pages
  • L'encre et le sang
    3539 mots | 15 pages
  • Moderato cantabile
    652 mots | 3 pages
  • Moderato cantabile
    870 mots | 4 pages
  • Dissertation
    872 mots | 4 pages
  • Commentaire ovide l'age d'or (métamorphoses)
    584 mots | 3 pages
  • Analyse bénédiction
    1078 mots | 5 pages
  • Moderato cantabile chapitre 7
    1291 mots | 6 pages