Module 5

Pages: 12 (2786 mots) Publié le: 4 avril 2012
INTRODUCTION :

Dans le cadre du module cinq « Apprécier, évaluer l’élève dans sa compétence relationnelle et de communication centrée sur le patient et son entourage» de la formation d’aide-soignante, j’ai choisi de vous présenter une situation relationnelle qui m’a interpellée et que j’ai vécu lors de la troisième semaine de mon premier stage.

DEVELOPPEMENT :

Mon stage s’est déroulé surquatre semaines en maison de retraite, dans une commune limitrophe de Brest. C’est une grande maison de retraite divisée en sept secteurs. Chaque secteur comprend environ une soixantaine de résidents. La situation choisie se déroule à la fin de la troisième semaine.
J’ai eu la charge de trois résidentes, le cas que je vais vous décrire concerne l’une d’entre elles.

Elle se nomme Mme B. Marie[1],âgée de 87 ans. Mme B. est une femme de petite taille, elle mesure un mètre cinquante et pèse environ quarante-quatre kilos. Elle a les cheveux courts et blancs. Elle marche lentement mais correctement avec l'aide d'une canne, l’une de ses jambes se fatigue vite, ce qui augmente le risque de chute. C’est la raison pour laquelle elle a été placée en maison de retraite par sa fille. Cetterésidente est une femme de forte personnalité, mais aigrie parce qu’elle a été placée en établissement.
Mme B. Marie, était institutrice et elle a fini sa carrière en tant que directrice d’école. D’après ses dires, elle a beaucoup aimé son métier, et c’était une institutrice ferme mais gentille.
Elle a des troubles mnésiques2 qui s'apparentent à la maladie d’Alzheimer3. Je m’occupe d'elle depuis deuxsemaines et nous avons créé des liens de confiance. Lorsqu’elle me croise dans un couloir, elle a toujours le sourire et elle est ravie de me rencontrer. Elle dit souvent que ça lui fait du bien de me voir. Mais il m’a été difficile d’atteindre ce résultat. J’y suis arrivée en prenant le temps de discuter avec elle.

Ce matin-là, je finis les soins de mes patientes et je rencontre Mme B. assise dansle couloir qui attend l'heure du repas, avec ses « copines ».
Il est environ 11h30, je lui propose de l'accompagner dans la salle de restauration. Je lui tends mon bras droit pour qu'elle y prenne appui, du côté opposé de sa canne, puis nous engageons la marche en direction de la salle à manger qui se trouve au bout du couloir.
J’engage la conversation en lui demandant si sa matinée s'estbien passée. Madame B. s’arrête, en se tournant légèrement vers moi, puis en me regardant droit dans les yeux, avec la voix tremblante et en se mettant à pleurer, me dit :
«je sais », je lui rétorque : « vous savez quoi ? » et elle me dit « je sais pourquoi
ma fille ne vient plus me voir, elle a honte de moi, honte de me voir dans cet état là ! » Je lui réponds : « je vous interdis de pensercela, votre fille n'a nullement honte de vous ! Au contraire, je peux vous dire que si elle ne vient pas vous voir régulièrement, c'est parce qu'elle n'habite pas dans la région ». Je lui rappelle alors que sa fille habite Paris. Son regard s’adoucit et elle arrête de pleurer puis me dit : «  Vous êtes sûre ? (un moment de silence) et reprend : « Je suis rassurée car je pensais que c’était mon état etmon âge ».
Je reprends en lui disant : « je suis sûre que si votre fille habitait ici, elle viendrait le plus souvent possible ». Je lui rappelle aussi : « lorsque votre fille est en vacances dans la région, elle vous apporte toujours un « joli bouquet de fleurs ».
A partir de ce moment, notre regard se détache. Mme B., engage la conversation sur les beaux bouquets de fleurs que sa fille luienvoie et nous reprenons notre marche, tranquillement dans le couloir.
Je continue la conversation en la valorisant sur son état physique: « vous savez que vous avez de la chance pour votre âge ! Car vous pouvez toujours marcher, même si c’est à votre rythme, alors que d’autres personnes, plus jeunes que vous sont en fauteuil roulant ».
Son visage est rayonnant, sa tristesse s’est envolée....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Module 5
  • Module 5
  • Module 5
  • module 5
  • Module 5
  • Module 5
  • Module 5
  • Module 5

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !