Moi mon chat l amour et toi !

837 mots 4 pages
II- l'art de plaire
Fontenelle est à la fois un écrivain et un scientifique. Né à Rouen en 1657. Il est le neveu de l'auteur tragique Corneille.
La dent en or est un texte célèbre parce qu'il représente l'idée qui nait au XVIIes et qui va se développer avec les Lumières,. Tout au long du récit argumentatif, Fontenelle invente « un conte philosophique » qui nous fait réfléchir sur la façon de raisonner. Nous allons analyser le texte de la dent en or qui date de 1686. Fontenelle a alors 19 ans,
Nous nous poserons la question de savoir comment Fontenelle, à travers son récit scientifique arrive à nous captiver ?
Dans un premier temps nous observerons la façon que l auteur à d'introduire l'humour dans son récit puis, dans un second temps, nous analyserons les différents exemples qui rendent le récit plus vivant pour enfin observer la morale qui donne toute l'importance au texte.

A.l'humour

L'auteur utilise le registre ironique. Très présent, Au moment d'en arriver au dénouement, , le narrateur marque une pause dans son récit pour glisser une phrase ironique annonçant la chute sans la dévoiler.
L'accumulation des noms scientifiques est destinée à amuser le lecteur et à faire ressortir la ''satire » » du texte.
De plus, les noms de scientifique qui ont une origine latine, participent à la satirique du texte.
L'exploitation religieuse de la superstition par les textes religieux nous force à croire sans preuve.
Les titres prestigieux qu'ils portent ''Prof en médecine a l'université de Henstadt'' , ''savant'', ''historien'' montrent le ridicule de leur faute parce qu'ils prennent le fait sans l'observer initialement. D'abord, le premier savant "prétend": il affirme donc ainsi qu'il n"est pas sûr de ce qu'il avance. Puis, les savants luttent entre différentes thèses, se basant sur des informations qui ne sont pas des vérités. On note plusieurs moqueries concernant l'arrivisme de ces intellectuels qui multiplient les ouvrages inutiles pour profiter d'un effet

en relation

  • La guerre des clans
    685 mots | 3 pages
  • Exposé atala
    1759 mots | 8 pages
  • Le chat
    1141 mots | 5 pages
  • Natacha
    4304 mots | 18 pages
  • Balzac, la maison du chat-qui-pelote (1829) / le bal de sceaux (1829)
    1450 mots | 6 pages
  • Anthologie de Baudelaire
    1490 mots | 6 pages
  • Dissertation portugaais
    965 mots | 4 pages
  • Proust et les noms
    566 mots | 3 pages
  • Reccueil de poésie
    2031 mots | 9 pages
  • La symbolique des animaux au Moyen-Age
    302 mots | 2 pages