Molière, enfermé malgré lui dans son propre rôle.

Pages: 2 (262 mots) Publié le: 19 avril 2011
Molière, enfermé malgré lui dans son propre rôle.


Le 17 février 1673 le dramaturge et comédien Molière âgé de 51 ans nous a quitté après unedernière représentation du Malade imaginaire qui restera à tout jamais gravé dans la mémoire de son public.
Lors de cet ultime représentation, enprononçant le juro de la cérémonie finale, il fut pris de violentes convulsions face à des spectateurs impuissants qui ne purent cerner la comédiede la réalité. Souffrant terriblement il fut raccompagné dans sa demeure. En pleine agonie il ne put presque plus respirer, il sentit alors que lafin de sa vie était proche. Il lui fallu peu de temps pour perdre la parole et se fut dans son lit qu'en une demi-heure il fut suffoqué parl’abondance du sang qu’il perdit par la bouche. Ce fut dans d'atroces souffrances qu'il mourut pour le plus grand malheur de tout ceux qui suivaient sacarrière.
Cette mort fut une grande perte pour le théâtre français. Ses spectateurs horriblement pris de tristesse eurent du mal à accepter la fin ducélèbre écrivain. C'est grâce à l'intervention de Louis XIV, dont il n'avait pourtant plus la faveur, qu'il échappa à la fosse commune oùfinissaient les comédiens qui n'avaient pu abjurer, et fut enterré de nuit, sans aucune cérémonie.
Finalement ce grand dramaturge et comédien français aréussi à émouvoir son public pour la plus grande douleur de chacun et engendrée par ce décet un certain impact sur le moral de la population.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le medecin malgrès lui , molière
  • Médecin malgré lui de Molière
  • Médecin malgré lui molière
  • Moliere Medecin malgrer lui
  • Le médecin malgré lui molière
  • Le medecin malgré lui ( moliere)
  • Le médecin malgrè lui, molière
  • Analyse du médecin malgré lui de Molière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !