Molière – le génial farceur

Pages: 17 (4026 mots) Publié le: 21 juin 2010
Molière – le génial farceur

Les traits de la farce

Au début du XVIIe siècle en France, trois genres dramatiques reflétaient les strictes divisions des classes sociales: la tragédie était associée à la noblesse, la comédie à la bourgeoisie, la farce au peuple. Mais pour découvrir les caractéristiques de la farce, il faut d’abord répondre à quelques questions implicites:Qu’est-ce que c’est que la farce? Depuis quand existe-t-elle? Quels sont les farceurs de la France?
La farce est le genre dramatique qui a comme but de faire rire et qui a souvent des caractéristiques grossières, bouffonnes et absurdes. Elle remonte à l'Antiquité gréco-romaine. Aristophane et Plaute l'ont illustrée dans nombre de leurs œuvres. Et comme on va le voir, Molière y a trouvé desmodèles et des exemples pour ses farces.
À partir de 1450, se développe, à côté d’un théâtre religieux et de finalité édifiante, celui des mystères, un théâtre purement profane, un théâtre du rire, celui des farces. Écrite en vers octosyllabes, la farce est une pièce courte autour de 500 vers, dont les sujets et les personnages sont empruntés à la vie quotidienne, souvent la plus humble.« On y voit paraître et dialoguer de manière savoureuse gens de la campagne et gens de la ville, avec leurs vêtements, leurs habitudes de vie, leur métier, leurs loisirs, leurs pratiques religieuses - et aussi leurs défauts que la farce n’épargne pas. »[1] À la campagne on a affaire à des jeunes paysans sots que leurs parents ont parfois tort de vouloir confier à un magistrer, des cures ou demoines sensuels. À la ville, car la farce met surtout en scène le peuple et la petite bourgeoisie urbaine: nombre d’artisans et de gens de métier, de petits marchands ou de marchands plus riches et cupides, le clergé toujours dont l’image est universellement désastreuse dans les farces, et les femmes qui introduisent la guerre et la tromperie au logis.
Même s’il y a une longue galeriede personnages, la farce ne les approfondit pas; ceux-ci restent des types, empruntés à la réalité, mais simplifiés, schématiques, réduits à quelque trait, quelque pulsion, désir ou besoin élémentaire. Ce monde schématique est un monde dur, ou règnent le conflit et la violence, où le seul principe est celui de la tromperie, ou les personnages se distribuent entre les trompeurs rusés, quil’emportent, et les sots et les crédules. Une farce est en fait la mise en scène d’une tromperie ou d’une friponnerie; les farceurs se sont complu à montrer les conflits et les tromperies dans la vie conjugale, où s’opposent régulièrement un mari berné, sot, crédule, lâche, et une femme autoritaire, rusée, sensuelle, qui s’empresse de prendre un amant et de faire cocu son mari.
Mais de ce mondegrimaçant, la farce tient à faire rire. Elle est bien un “mécanisme organisé pour susciter le rire” (Michel Rousse), “une machine à rire” (Bernadette Rey-Flaud) Elle ignore les arts poétiques, l’agencement subtil d’une intrigue nourrie, étant souvent simple parade, débat ou dispute tôt achevés, et l’on ne peut parler d’intrigue que lorsqu’elle développe des tromperies. On observe alors que lesfarceurs maîtrisent des techniques structurelles précises (redoublements, symétries, renversements et surprises) qui font preuve d’une grande efficacité dramaturgique, scénique et comique.
On insiste traditionnellement sur le comique visuel, celui des gestes, considéré comme le moins élaboré : aux fameux coups de bâton et aux bagarres ; il faudrait d’ailleurs ajouter la manipulation des objetsfacétieux, toutes sortes de déguisements et de gags (cachettes plaisantes; personnage enfermé dans un sac). C’est pourquoi le théâtre des farces vient être considéré comme un théâtre d’acteurs, où tout repose sur l’acteur et sur son jeu puisque, sur de simples tréteaux sans décor, avec quelques accessoires, il doit retenir l’attention du public et le faire éclater de rire. Les mots aussi...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • génial
  • c genial
  • Chanson hawaienne génial
  • Cv top geniale 2007
  • Le français c'est génial
  • Lo paso genial
  • Moliere
  • Molière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !