Molière, Le Misanthrope : Analyse du personnage d'Alceste

Pages: 8 (1838 mots) Publié le: 25 janvier 2015
 I/ Le cas d’Alceste

a) Alceste le misanthrope

Le titre de la pièce, Le Misanthrope, donne déjà une caractérisation du protagoniste et le
décrit explicitement. La misanthropie est le trait qui domine en effet la nature d'Alceste.
Le Petit Robert (2007) définit le mot misanthrope comme une « personne qui manifeste
de l’aversion pour ses semblables ». Une telle définition convient àAlceste. Il dit lui même:

[…] je hais tous les hommes (v. 118)

Le caractère d’Alceste se révèle d’abord par le discours qu’il destine à son ami Philinte.
Si ses paroles sont explicites, elles manifestent également indirectement sa nature.
Philinte offre l’image d’un bon adversaire à Alceste au cours de leurs discussions quand il
pose des questions ou quand il donne des opinionscontradictoires. De cette manière,
l’ami du misanthrope aide le spectateur à se faire une meilleure image du caractère du
protagoniste.

Alceste n’accepte pas de compromis. En outre, son ressentiment empire au cours des
événements : au début il veut se constituer une preuve, car il n’est pas tout à fait sûr de la
condition de la société même s’il déclare sa haine contre tout ; à la fin il veut se retirerdu
monde, car il s’est confirmé que l’univers des humains mérite son mépris. Dès le début, il
confesse qu’il a réfléchi à cette prise de décision finale. Le point de départ est un procès,
et il renonce à rencontrer un juge pour le solliciter. Il cherche plutôt un soutien à ses idées
sur l’humanité que la victoire :

Je verrai, dans cette plaiderie,
Si les hommes auront assezd’effronterie,
Seront assez méchants, scélérats et pervers,
Pour me faire injustice aux yeux de l’univers. (v.197-200)

Le caractère d’Alceste tourne autour de sa misanthropie. Alceste est au fond un
personnage plat et stéréotypé qui ne change pas vraiment le cours des événements. Mais
la nature qu’il possède se renforce au cours des cinq actes. Il existe en lui des similarités
dans les traits, lesmanières et les mêmes modes de pensées avec les autres misanthropes
du théâtre.

b) Alceste, un personnage sans compromis

Alceste possède un caractère austère et inflexible. Il a ses opinions sur le monde et il
n’accepte pas de compromis, pas même de concession devant les règles de politesse,
parce qu’il veut la sincérité jusqu’au bout.
Pendant l’histoire Alceste reste le plus souventimmuable, tout en devenant au fur et à
mesure que l’intrigue avance de plus en plus intransigeant. Dès l’introduction comme à la
fin de la pièce, il exprime sa haine de la société. S’il décide finalement de quitter celle-ci,
il en résulte que son sentiment de dégout n’a fait que se fortifier puisqu’il met en acte ses
menaces. Une autre source de changement dans le personnage est issu de sujetsqu’Alceste désire clarifier, et avant tout les sentiments de Célimène.
II/ Alceste amoureux

L’amour est un grand thème dans Le Misanthrope et l’amour d’Alceste pour Célimène est
irraisonné. Célimène représente tout ce qu’Alceste déteste, ce qui explique que son ami
Philinte est étonné de cet amour et lui fait paraître de cet « étrange choix où [son] cœur
s’engage182 ». Alceste en est égalementconscient quand il explique à Philinte que :

[...] la raison n’est pas ce qui règle l’amour. (v.248)

Alceste, dont la nature balance entre l’amour et l’égocentrisme, croit être le meilleur et
succombe à la jalousie. Comme nous l’avons vu, même s’il déteste le genre humain, il est
amoureux de Célimène qui le charme malgré ses vices qu’Alceste déclare détester à haute
voix. Ici, sonobsession de la sincérité apparaît une nouvelle fois. Et pour une nouvelle
fois, il semble présomptueux. Il croit que, dans son « désert », la vie serait parfaite avec
sa bien-aimée, loin des autres dont il doit souffrir les vices. Se croyant parfait lui-même, il
pense pouvoir ainsi éloigner Célimène de cet univers amoral.

III/ La tyrannie d'Alceste

Selon Guicharnaud, Alceste est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le misanthrope ( analyse du personnage )
  • Personnage d'alceste
  • Lectures d'alceste dans le misanthrope
  • Le misanthrope molière
  • le misanthrope de molière
  • Le misanthrope, de molière
  • Le misanthrope de molière
  • Le misanthrope molière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !