Molière misanthrope incipit

1615 mots 7 pages
NTRO
Lorsque Molière écrit le Misanthrope, il est dans une situation difficile sur plusieurs plans :
• familial : problèmes avec sa femme Armande Béjard qui s’est mise à aimer un comédien que Molière a engagé, difficultés avec sa fille
• santé : il est malade (forte toux) et les médecins ne trouvent pas ce qu’il a
• professionnel : il a rencontré des échecs avec ses dernière pièces (notamment Tartuffe). à Il n’arrive plus à supporter les gens autour de lui :
• médecins : il les trouve incompétents
• courtisans : hypocrites, intéressés (il critique les précieux et les bourgeois qui veulent égaler les allures et les privilèges de la noblesse)
• Eglise : « faux dévots », directeurs de conscience (cf . Tartuffe). à Il est en pleine dépression, il se fait de la bile (cf. L’Atrabilaire amoureux…). Le regard qu’il porte sur son siècle est un peu plus dur que celui de la Bruyère, Boileau…, mais il lui reproche, comme eux, son hypocrisie.
Le Misanthrope (= celui qui hait les hommes, différent du philanthrope) est l’expression de cette période.
C’est une comédie spéciale, qui ne respecte pas les règles de la comédie habituelle mais qui se rapproche plutôt de la tragédie.

I/ UNE SCÈNE D'EXPOSITION IN MEDIAS RES

A/ UNE SCÈNE DE DISPUTE

Nous entrons dans une dispute entre Alceste et Philinte : le premier cherche le conflit alors que le second est bien plus conciliant.
Reprochant à son ami Philinte de se livrer à la flatterie, Alceste condamne les faux-semblants de la société mondaine. Refusant l’esprit de conciliation invoqué par Philinte, il déclare tous les hommes haïssables. » Ils sont amis (leur amitié est plus solide que la simple politesse), mais Alceste refuse ce mot.

Le spectateur assiste à un débat « en direct » avec une entrée dans l’action « in medias res » C’est un jeu de questions réponses :récurrence du mode interrogatif: « Qu’est-ce donc ? Qu’avez-vous ? »/Laissez-moi, je vous prie »/Mais, sérieusement, que voulez-vous qu’on fasse ?

en relation

  • Fdws
    1092 mots | 5 pages
  • savon
    1056 mots | 5 pages
  • Misanthrope
    1322 mots | 6 pages
  • La comédie de molière
    1629 mots | 7 pages
  • plans de chaque textes
    910 mots | 4 pages
  • Oral bac entretien et commentaire
    1859 mots | 8 pages
  • La programmation esabac
    2839 mots | 12 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • Textes seconde
    5217 mots | 21 pages
  • Progression detaillé madame bovary
    9785 mots | 40 pages