Molière ou jean-baptiste poquelin

589 mots 3 pages
Molière ou Jean-Baptiste Poquelin, est un écrivain du 17eme siècle. Il a écrit de nombreuses pièces dont “L’ecole des femmes”. L’ecole des femmes parle des cocus et des mariages entre jeunes filles et vieux monsieur. C’est un texte qui se situe entre la grande comédie et la farce, et ce pour plaire a toute audience. Mais a quel aspecte devons nous donner plus d’importance, l’aspect grande comédie ou l’aspect farce, pouvons nous vraiment dissocier ces deux aspects l’un de l’autre ? Nous allons donc voir lequel des ces deux aspect et le plus présent et si nous pouvons les dissocier.

D’une part, la farce est un genre théâtral dont le but est de faire rire l’audience. Au 17eme siècle la farce était un procédé théâtral associé au peuple et au petite gens car les pièces étaient souvent grossières. Les aspects de la farce qui sont présents dans la pièce « L’ecole des femmes » sont, tout d’abord, la grossièreté des gestes considérer comme grossiers au 17eme siècle, tel que jeter la pierre a quelqu’un, ce qu’Agnès fait a Chrysalde âpres qu’Arnolphe le lui ai ordonné.

Une autre caractéristique de la farce présente dans ce texte est l’acrobatie verbale, ou le quiproquo. Par exemple, quand Arnolphe attend devant la porte et que les domestiques se battent pour savoir qui aura a lui ouvrir la porte, mais des qu’ils on su que s’était leur maitre ils se sont a nouveau battu pour savoir qui est celui qui aura l’honneur de lui ouvrir la porte.

D’un autre cote, la comédie est un genre théâtral dont le but est, tout comme la farce, de faire rire. Mais contrairement à la farce le comique est beaucoup plus subtil, et c’est pour cette raison que la comédie est associée à la bourgeoisie. Les aspects de la comédie présents dans le texte de « L’ecole des femmes » de Molière sont, premièrement, l’humour subtil dans les conversations entre Chrysalde et Arnolphe, par exemple quand les deux discutent des barbons et des cocus, et du multiple type de cocus qui existent

en relation

  • Molière ou jean-baptiste poquelin
    626 mots | 3 pages
  • Biographie de molière (jean-baptiste poquelin)
    1154 mots | 5 pages
  • Biographie de jean-baptiste poquelin "molière"
    1521 mots | 7 pages
  • Moliere (jean-baptiste poquelin)
    3259 mots | 14 pages
  • Biographie de molière (jean-baptiste poquelin)
    384 mots | 2 pages
  • Biographie courte de jean-baptiste poquelin/molière
    259 mots | 2 pages
  • Courte biographie de jean-baptiste poquelin (molière)
    360 mots | 2 pages
  • Biographie de jean baptiste poquelin, dit molière
    269 mots | 2 pages
  • FRANCAIS ECOLE DES FEMMES
    636 mots | 3 pages
  • Molière
    1884 mots | 8 pages