Molière

Pages: 6 (1497 mots) Publié le: 14 mars 2011
Molière

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, né à Paris baptisé le 15 Janvier 1622 et mort à Paris le 17 Février 1673, est un dramaturge et un acteur de théâtre français.Grand auteur comique, il a peint les vices de ses contemporains et les plaies de la société de son temps et a créé des personnages immortels : Harpagon, Tartuffe, Don Juan, Alceste.
Provocateur, il a osé critiquer, dansTartuffe et Don Juan, une société qui ne permettait pas l’expression ouverte d’idées non-conformes au système de pensée en vigueur. Il a polarisé les passions. Ses ennemis l’ont contraint à s’orienter vers des sujets plus inoffensifs.
Grand comédien, il ne pouvait se passer des planches. «Il était tout comédien depuis les pieds jusqu’à la tête; d’un sourire, d’un clin d’œil, d’un remuement de tête, ilfaisait concevoir plus de choses qu’un grand parleur n’aurait pu dire en une heure.

Sur ses études et sa formation littéraire, Molière n’a pas fait de confidence et il n’existe aucun document. Les témoignages sont tardifs, contradictoires et entachés de polémiques. Dans une courte biographie en tête des Œuvres complètes parues dix ans après sa mort et attribuée à deux fidèles La Grange etVivot, on lit qu’il fit ses études secondaires au collège de Clermont ( Lycée Louis le Grand ) chez les jésuites, un des meilleurs collèges de Paris, où « sa vivacité d’esprit le distingua de tous les autres».

À 21 ans, Molière s’engage dans la carrière théâtrale. Le 30 juin 1643, par devant notaire, il s’associe avec les trois Béjart ( Joseph aîné et ses sœurs Madelaine, 25 ans, qui va partagersa carrière et sa vie, et Geneviève, 19 ans) et quelques amis, la plupart « fils de famille» comme lui, en tout six hommes et quatre femmes, pour constituer une nouvelle troupe de comédiens, « l'illustre théâtre». C’est la troisième à Paris après les comédiens de l' Hôtel de Bourgogne et ceux de « la troupe du roi au Marais » (théâtre des frère Corneille).
Six mois auparavant, Molière avaitrenoncé à la charge de tapissier du roi. Son père, qui devait trouver l’aventure collective hasardeuse, avait néanmoins accepté de l’émanciper (il n’avait pas 25 ans) et il avait reçu un faible acompte sur l’héritage maternel, 630 livre.

DON JUAN

Cette pièce relate la vie d'un personnage infidèle, séducteur, libertin blasphémateur, être de l'inconstance et du mouvement. Dom Juan, jeune noble vivanten Sicile accompagné de son fidèle valet Sganarelle, accumule les conquêtes amoureuses, séduisant les jeunes filles nobles et les servantes avec le même succès. Seule la séduction l'intéresse et les jeunes femmes sont bafouées et déshonorées après que le beau seigneur en a décidé. Mais l'une d'entre elles, Done Elvire, va lui donner bien du fil à retordre avec, entre autres, la venue de ses deuxfrères en Sicile pour trouver Dom Juan et le punir de l'affront commis à leur égard : en effet, Dom Juan a enlevé Done Elvire d'un couvent afin de l'épouser, puis l'a abandonnée. Ses conquêtes lui valent certaines inimitiés et certains duels auxquels il ne se dérobe pas. Il affiche un certain cynisme dans les relations avec ses proches, notamment avec son père (Dom Louis) et remet en cause lesconditions chrétiennes mais également sociales, son libertinage symbolisant son indépendance. Il aime les défis, jusqu'à celui de la fin : le repas avec la statue du Commandeur, que Dom Juan avait tué auparavant, qui l'emportera dans les flammes de l'enfer. Dans son récit, Molière a créé un personnage ayant tous les vices de son époque mais en expliquant ses buts, ses convictions et sesraisonnements.

Cette pièce de Molière suscita à sa création une levée de boucliers des dévots. Écrite juste après Tartuffe, où Molière fustigeait l'hypocrisie de certains dévots, elle semble aux yeux des religieux de l'époque une apologie du libertinage. Le seul défenseur de la religion semble être Sganarelle pour lequel la religion ressemble fort à de la superstition et dont le rôle comique est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Molière
  • Molière
  • Molière
  • Molière
  • Moliere
  • Moliere
  • Molière
  • Moliére

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !