Molière

4906 mots 20 pages
Molière

Molière, de son vrai nom Jean Baptiste Poquelin et le principale écrivain du 17ème siècle, il est l’un des auteurs les plus inventifs, critique, et drôle de son époque et encore d’aujourd’hui. Il va créer une œuvre considérable qui va marquer à tout jamais le théâtre et influencer de nombreux artistes. Le regard acerbes qu’il porte sur son époque lui permet d’inventer des personnages qui vont par la suite devenir des références comme le personnage de l’Avare, ou Dom Juan et d’autres… La véracité de ces personnages, et des thèmes abordés par Molière est telle qu’ils sont encore d’actualité, et résonne dans notre société.

1/ Sa Jeunesse :

Molière né le 15 janvier 1622 à Paris. Il est issu d’une famille bourgeoise, qui se compose de son père qui est tapissier pour le roi, de sa mère, et de trois frères et deux sœurs dont aucun d’eux ne survivra. Mais c’est le décès de sa mère qui va surtout marquer son enfance. C’est de la que va naître sa hantise pour les médecins, qu’il critiquera tout au long de son œuvre.
Après le décès de sa mère son père va se remarier avec Catherine Fleurette avec qui il aura trois filles, mais celle-ci décède en 1636.

Pour ces études, nous avons peut de documents sur les quels nous pouvons nous baser.
Ce dont nous sommes sur c’est que Molière fit ses études secondaires au collège de Clermont qui est désormais le lycée Louis le Grand. Là bas Molière va se faire repérer par Gassendi (philosophe et épicurien), il va donc être imprégné de la façon particulière de penser de Gassendi, qui se caractérise par un certain scepticisme et épicurisme.

Pour ce qui concerne la suite de ses études, il généralement dit que Molière fut avocat, ou en tout cas qu’il entreprit des études pour le devenir. Mais Molière ne s’est désigné comme tel, et son nom ne figure dans aucun registre. D’autre dise qu’il aurait, à la fin du lycée, travailler avec son père comme tapissier. Mais aucune de ces deux hypothèses n’est vérifiable.

2/

en relation

  • Moliere
    15240 mots | 61 pages
  • Moliere
    8766 mots | 36 pages
  • Molière
    5239 mots | 21 pages
  • Moliere
    2650 mots | 11 pages
  • Molière
    3482 mots | 14 pages
  • Molière
    1510 mots | 7 pages
  • Molière
    431 mots | 2 pages
  • Molière
    857 mots | 4 pages
  • Moliere
    891 mots | 4 pages
  • Molière
    695 mots | 3 pages