Molière

804 mots 4 pages
Biographie Molière Jean-Baptiste Poquelin que l’on appelle Molière est né à Paris et est baptisé le 15 janvier 1622 à Saint-Eustache, dans le quartier des Halles à Paris. Il est mort à Paris le 17 février 1673. Molière était un auteur de comédies dramatiques, mais aussi un comédien et le chef de troupe de théâtre français qui s'est illustré au début du règne de Louis XIV. Molière a eu une jeunesse difficile. En effet, malgré qu’il soit issu d’une famille de bourgeois riches qui vivent à leur aise, Jean-Baptiste a eu trois frères et deux sœurs, dont aucun ne survivra de plus à dix ans, il perdu sa mère en 1632. Il fit ses études de droit pour devenir avocat au collège de Clermont (lycée Louis-le-Grand) chez les jésuites, un des meilleurs collèges de Paris. À 21 ans, Molière s’engage dans la carrière théâtrale. Il s’associe avec les trois Béjart le 30 juin 1643, Joseph et ses sœurs Madeleine, 25 ans, qui va partager sa carrière et sa vie, et Geneviève, 19 ans et quelques amis. En tout six hommes et quatre femmes constituent une nouvelle troupe de comédiens, « l’Illustre Théâtre ». C’est la troisième troupe à Paris.
Les investissements (location et aménagement du local) ont été coûteux et les engagements financiers sont chers par rapport à l’argent que la troupe gagne. Ils vont encore s’accroître avec la décision, en décembre 1644, de déménager sur la rive droite plus près des autres théâtres. Malheureusement les dettes s’accumulent. Les créanciers poursuivent et Molière est emprisonné pour dettes au Châtelet en Août 1945. Il est libéré deux jours plus tard, grâce à l'intervention de son père. Ensuite Molière et les Béjart rejoignent la « troupe de Dufresne » après leur échec à Paris. Les comédiens donnent de brillantes représentations en privé chez des grands seigneurs et en public pendant les fêtes des États du Languedoc avec de substantielles gratifications grâce au comte d’Aubijoux, lieutenant général du roi en Languedoc qui introduit la troupe aux

en relation

  • Moliere
    15240 mots | 61 pages
  • Moliere
    8766 mots | 36 pages
  • Molière
    5239 mots | 21 pages
  • Moliere
    2650 mots | 11 pages
  • Molière
    3482 mots | 14 pages
  • Molière
    1510 mots | 7 pages
  • Molière
    431 mots | 2 pages
  • Molière
    4906 mots | 20 pages
  • Molière
    857 mots | 4 pages
  • Moliere
    891 mots | 4 pages