Molière

Pages: 17 (4096 mots) Publié le: 19 mars 2012
1. INTRODUCTION

« Les précieuses ridicules » est une comédie en prose de Molière, représentée pour la première fois à Paris le 18 novembre 1659 au Théâtre du Petit-Bourbon.
Molière montre l´histoire de deux précieuses: Magdelon et sa cousine Cathos. Elles sont très marquées par l´esprit de la préciosité. Gorgibus, le père de Magdelon et l´oncle de Cathos, décide de marier les deux fillesavec La Grange et Du Croisy, mais elles les ridiculisent si vivement qu´ils vont se venger. Ils envoient ses valets, Mascarille et Jodelet, déguisés en marquis avec des manières précieuses pour les séduire. Mais ces deux hommes sont des imposteurs et, finalement, les précieuses sont tombées dans le piège et elles sont ridiculisées devant tout le monde.
Jean-Baptiste Poquelin, appelé Molière, a étéun dramaturge, un acteur, un metteur en scène, un directeur de troupe. C´est l´auteur le plus joué depuis la création de la Comédie française, figure tutélaire et symbole du théâtre français et de la troupe. Il utilisera la parodie, qui est une forme d´humour qui utilise le cadre, les personnages, les expressions, et le fonctionnement d´une œuvre pour se moquer.
Notre étude, à propos de cetteœuvre, va se situer sur le thème de la parodie dans « Les précieuses ridicules » de Molière. Dans cette perspective, nous nous intéressons tout d´abord à la parodie de Molière, aux personnages, à la préciosité, à la société de Molière et à notre société actuelle. Finalement, on verra comme Molière utilise la parodie pour se moquer et pour critiquer la société de son époque.

2. QUE REPRÉSENTE LACOMÉDIE POUR MOLIÈRE?

Il n’y a rien de plus inoffensif que l’expérience comique.
Ceci dit, le rire affecte seulement les états d’âme, et très momentanément. Il ne change rien, les faits sociaux et naturels sont complètement insensibles à l’éclat du rire.
La capacité qui a la tragédie d’émouvoir et de discuter des légitimités, ne l’a pas l’expérience comique. Si le discours critique est plustoléré à travers des moqueries, c’est précisément parce que ses conséquences comiques sont beaucoup plus insignifiantes que n’importe laquelle de ses expressions tragiques.

Quand la comédie est possible, la réalité est inévitable. Il tolère seulement le rire qui est très au-dessus de ses conséquences.
Cependant, qui se sent blessé par l’humour, qui prend au sérieux le jeu du comédien, c’estparce qu’il a des raisons pour se sentir vulnérable.
Sa faiblesse lui fait confondre la réalité avec la fiction.
Il ne peut pas supporter une relation si étroite, si proche, entre sa personne et l’image de sa personne que lui offrent les moqueurs.

Possiblement Molière savait cela. Mais: Quelle est la force de Molière?
Notre plus grand poète comique est un tragédien. Il rompe avec lesrègles du jeu. Il nous raconte une histoire tragique d’une façon comique.
Certains rires sont sans arrière-pensée: ceux qui provoquent par exemple, les jeux de scène de la farce (les Fourberies), les situations du vaudeville (Labiche, Feydeau), les bons mots (le théâtre des Boulevards). Avec Molière, on rit de ridicules affligeants pour l'espèce humaine, de vices parfois odieux, aux lourdesconséquences. Le comique de Molière peut donc, par un côté, se situer à la limite du tragique.
Mais, ce qui étonna les contemporains, ce qui fit l’immense succès des « Précieuses Ridicules », ce fut sa signification satirique. Les petites comédies antérieures à 1659 n’avaient pas coutume de porter à la scène un sujet d’actualité. Elles n’avaient pas d’autre ambition que de faire rire.
Molière est lepremier qui ait consacré une pièce de théâtre à faire la satire d’une mode, et pire encore, une satire personnelle, et qui atteignait des personnages connus.
Il suffit de rappeler la farce des Précieuses et la polémique antiprécieuses de l’époque pour comprendre que Molière a joint sa voix à celle des écrivains qui depuis trois ou quatre ans combattaient la préciosité.
Nous devons dire que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Molière
  • Molière
  • Molière
  • Moliere
  • Moliere
  • Molière
  • Moliére
  • Molière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !