Molière

886 mots 4 pages
LITTERATUREETFRANCAIS

Vers un espace culturel et européen : Renaissance et humanisme

I) Le contexte du renouveau intellectuel à la fin du Moyen-Age

1- L’ouverture au monde

Les progrès techniques en navigation permettent aux navigateurs d’affronter les grandes traversées vers des territoires inconnus. Le monde connu change brutalement de dimension. L’afflux des richesses en Europe permet à des mécènes d’entretenir des artistes, de financer des églises,… L’imprimerie mise en place par Gutenberg en 1450 met les textes à la portée d’un lectorat élargi. La révolution copernicienne (1543) bouleverse l’astronomie et la conception de l’Univers. La médecine devient expérimentale et fait progresser la connaissance de l’anatomie humaine grâce à la pratique de la dissection.

L’Italie connait un extraordinaire essor culturel, intellectuel et artistique qui gagne la France et le reste de l’Europe. La prise de Constantinople par les Turcs en 1453 apporte en Italie des manuscrits anciens qui stimulent le retour aux sources de l’Antiquité. Les guerres d’Italie (1494-1559) permettent aux français de découvrir l’art de vivre à l’italienne, les français veulent alors retrouver et recréer cette atmosphère.

2- Le rejet du Moyen-Age et le sentiment de Renaissance

Les hommes de la Renaissance ont la conviction de revivre un nouvel âge d’or, une véritable Renaissance. Ils veulent s’approprier la totalité du monde, ils renouent avec les cultures et les littératures antiques (les humanités), ils scrutent les espaces infinis du cosmos et se penchent sur l’homme vu comme un monde en réduction.

3- Les inquiétudes européennes de la fin du siècle

La brutalité de la colonisation et la conversion forcée au catholicisme des nouveaux peuples choquent l’idéal de justice des humanistes.

Les guerres de Religion (1562-1598) finissent dans la tragédie un siècle commencé dans la ferveur et l’euphorie. Grace à l’imprimerie, la lecture

en relation

  • Moliere
    15240 mots | 61 pages
  • Moliere
    8766 mots | 36 pages
  • Molière
    5239 mots | 21 pages
  • Moliere
    2650 mots | 11 pages
  • Molière
    3482 mots | 14 pages
  • Molière
    1510 mots | 7 pages
  • Molière
    431 mots | 2 pages
  • Molière
    4906 mots | 20 pages
  • Molière
    857 mots | 4 pages
  • Moliere
    891 mots | 4 pages