Molière

622 mots 3 pages
Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, né à Paris, baptisé le 15 janvier 1622[2] et mort à Paris le 17 février 1673, est un dramaturge et acteur de théâtre français.
Considéré comme l'âme de la Comédie-Française, il en est toujours l'auteur le plus joué.
Sa mère, Marie Cressé, meurt en 1632 alors qu'il n'a que dix ans, puis de 1633 à 1639 il est élève au collège de Clermont (actuel lycée Louis-le-Grand), tenu par des Jésuites, l'un des établissements les plus huppés de la capitale. Jean-Baptiste y fait d'excellentes études (latin, mathématiques, physique, philosophie, mais aussi escrime et danse).
Le 18 décembre 1637, il prête le serment de tapissier royal, reprenant ainsi la charge de son père auprès de Louis XIII. On ne sait si Molière exerce ou non son nouveau métier, toujours est-il qu'en 1640 il fait la connaissance d'une famille de comédiens, les Béjart et il tombe amoureux de Madeleine,

En 1644, la troupe joue en province. En juillet ils sont de retour à Paris et Jean-Baptiste est devenu « Molière » et directeur de la troupe.
Molière retourne à Paris en 1658. Il joue au Jeu de paume du Marais. Protégé par Monsieur, frère du roi, il joue alors devant Louis XIV une tragédie de Corneille, Nicomède, qui ennuie, et une farce, qui est un triomphe, Le Docteur amoureux. Molière dispose d'un grand talent comique : sa voix et ses mimiques déclenchent l’hilarité. La troupe de Molière jouit bientôt d'une réputation inégalée dans le comique,
En 1662, Molière épouse Armande Béjart, de vingt ans sa cadette, avec qui il aura un fils Louis dont le roi est parrain, baptisé le 24 février 1664 et mort à huit mois et demi, une fille Esprit-Madeleine, baptisée le 4 août 1665, et un autre fils Pierre, baptisé le 1er octobre 1672 et mort le mois suivant. L'année de son mariage, il s’attaque à un sujet peu courant à l’époque : la condition féminine. L'École des femmes est un triomphe où Armande Béjart tient le rôle d'Agnès[réf. nécessaire]. En 1663, à cause des dévôts qui

en relation

  • Molière
    1101 mots | 5 pages
  • Biographie de molière
    971 mots | 4 pages
  • Moliere
    1043 mots | 5 pages
  • Molière
    20930 mots | 84 pages
  • Moliere
    569 mots | 3 pages
  • Moliere
    4400 mots | 18 pages
  • Moliere
    350 mots | 2 pages
  • Molière
    709 mots | 3 pages
  • Molière
    392 mots | 2 pages
  • Moliére
    1456 mots | 6 pages
  • Moliere
    2340 mots | 10 pages
  • Molière
    870 mots | 4 pages
  • moliére
    908 mots | 4 pages
  • Moliere
    1391 mots | 6 pages
  • Molière
    4800 mots | 20 pages