Molière

1510 mots 7 pages
[pic]

Jean-Baptiste Poquelin naquit à Paris le 15 janvier 1622. Il fit de brillantes études tout d'abord au Collège de Clermont, devenu aujourd'hui le lycée Louis le Grand, puis à l'Université de philosophie et de droit. Il participa certainement aux réunions du philosophe libertin Gassendi, que fréquentaient déjà Bernier, Cyrano de Bergerac et Chapelle.

En 1637, il reçut de son père la survivance de la charge de tapissier du Roi. Mais sensibilisé à l'art de la scène, grâce à sa rencontre avec Sacaramouche, il choisit de devenir comédien et abandonna la charge transmise par son père. En 1643, Molière et Madeleine Béjart, devenue sa maîtresse, signèrent l'acte d'association, fondateur de l'Illustre Théâtre. Après quelques jours, passés en prison pour cause de dettes, Molière quitta Paris pour parcourir les routes de France, pendant 14 ans. L'auteur qu'il était, bénéficia de son expérience d'acteur et de directeur de troupe. Molière étudia la concurrence que représentaient les troupes italiennes interprétant la commedia dell'arte à Lyon. Il écrivit alors des farces telles que "Le Médecin Volant", "L'Etourdi" ou "Le Dépit Amoureux".
A son retour à Paris en 1658, Il trouva la protection de Monsieur, frère du roi. Le Roi ordonna que la troupe s'installe au Petit-Bourbon. Molière y créa "Les Précieuses Ridicules", "Sganarelle ou le Cocu Imaginaire".
Sa première comédie-ballet fut "Les Fâcheux", représentée lors de la fête donnée en aout 1661 par Fouquet à Vaux-le-Vicomte pour la visite du roi. La musique fut composée par Beauchamp, mais Lully y signa une "Courante".

Clin d'oeil à Lully dans le texte de Molière:

Baptiste le très cher,
N'a point vu ma courante, et je le vais chercher.
Nous avons pour les airs de grandes sympathies
Et je veux le prier d'y faire des parties.

Le jeune Louis XIV ne tarda pas à être séduit par l'humour du comédien. Le succès de "L'Ecole des Femmes" (1662) valut à Molière une pension de mille livres accordée par le roi.

en relation

  • Moliere
    15240 mots | 61 pages
  • Moliere
    8766 mots | 36 pages
  • Molière
    5239 mots | 21 pages
  • Moliere
    2650 mots | 11 pages
  • Molière
    3482 mots | 14 pages
  • Molière
    431 mots | 2 pages
  • Molière
    4906 mots | 20 pages
  • Molière
    857 mots | 4 pages
  • Moliere
    891 mots | 4 pages
  • Molière
    695 mots | 3 pages